Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2020

quelle aventure la vie !

Les mini bibliothèques parsemées à droite à gauche dans les villes, présentant des vieux livres qui semblent relégués mais dont certains recèlent beaucoup de savoir, ces mini bibliothèques, avec leur vitrine qui s'ouvre, vous proposant la découverte, font partie du voyage, de l'aventure qu'est la vie. Elles sont des consignes pour bagages que d'aucuns veulent oublier et d'autres partager, "à vous de voir".

 

Tour d'horizon sur ce que j'ai entraperçu à la télé. Je surprends une conversation entre invités :

 

— Était-elle féministe ? demande la journaliste.

 

Son interlocutrice répond quelque chose qui ressemble à "pas vraiment car elle était trop glamour, elle ressemblait trop à une poupée gracile".

 

Commentaire : y a-t-il dans cette présentation de la beauté un message subliminal ?

 

Plus tard j'ai regardé le film sur le gendarme qui n'aimait pas les femmes.

 

Commentaire : était-il un homosexuel refoulé ? L'acteur, Guillaume Canet, joue avec justesse à mes yeux. En voilà un qui ne cherche pas à être beau lorsqu'il joue mais à creuser sur les tourments et la laideur d'un homme très perturbé, au plus vrai. Le gendarme se disait guerrier tout en s'attaquant à des personnes sans défense, qui lui offraient leur confiance. Laideur absolue donc, que l'acteur traque. Il fait son job.

 

Dans la même journée j'ai poursuivi ma lecture de Testament à l'anglaise où Coe s'amuse à déglinguer l'égoïsme forcené des classes dominantes. Une entreprise courageuse qu'il mène avec humour ; l'œuvre est élaborée, les faits sociétaux vus avec le recul de l'analyse. Mais je suis loin d'avoir fini la lecture du livre. Je n'en suis qu'à la page 130 et quelque. 

 

J'ai aussi écouté le débat sur, en gros, "la gouvernance par les nombres". Une analyse de ce qui se passe ces temps-ci. Le podcast :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/...

06:48 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

20/09/2020

Merci les amis

11 personnes ont acheté Portraits croisés, à Hénin. J'étais contente.

Il aura fallu conduire dans ce secteur hyper urbanisé avec ronds points interrompus par des feux, pour laisser passer des bus. Un incroyable micmac d'urbanisation dans lequel Patrick et moi avons navigué de concert. Nous avions besoin des conseils l'un de l'autre pour ne pas tourner en rond dans le centre commercial. Mais notre duo n'a pas tourné à Laurel et Hardy. À deux nous y sommes parvenus facilement et sommes donc rentrés assez vite à Béthune. N'empêche : L'urbanisation, quelle galère ! Quelle patience cela requiert pour les utilisateurs de la route !

05:07 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

18/09/2020

Frazé est un village percheron ♣♣♣ Prière du soir

Un peu de géographie grâce à ma volonté de localiser le chien percheron, dessiné par l'auteur du blog Croquis de côté. Autour de l'église de Frazé, dans le Perche, rôdent des chiens intéressants, douces âmes égarées, qui se lèchent avec langueur, faisant leur toilette envers et contre tout, tel le chien qui attend son maître depuis plus de cent ans, dans le livre intitulé Demain, que je suis en train de lire (dont le nom est Champion) ; le dessinateur en question en a dessiné un de là-bas, qui se lèche. Du Perche. Le blog est facile à trouver. Frazé dans le Perche... pourtant pas loin de Paris, il fallait y penser.

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eure-et-Loir

 

Croquis de côté (à ne pas mettre de côté) :

http://lecroquisdecote.hautetfort.com/

 

♣♣♣

 

Prière du soir avec ce chant. Le chant est si beau :

 

https://youtu.be/CJX43l9-Qx0  

 

Béni soit Abba ! chanté en Araméen, langue proche de l'Arabe :

https://youtu.be/bfkl4EjOd1E