Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2019

Ouverture sur le monde et pourtant ♣♣♣ Le poème ce jour

 

J'ai pris en cours hier soir un reportage LCP.  Il s'agissait d'enfants violés au sein de leur entourage proche ou de leur famille.

 

En l'occurrence, il s'agissait de familles très installées, bourgeoises. Il est cependant rappelé que ce genre de crime peut se produire dans les familles de toutes les couches sociales en France. Aucun milieu ne serait épargné.

 

Nous a été parlé d'un architecte très brillant qui n'était pas pédophile avant d'avoir fréquenté la Villa Médicis. Il viola ses deux derniers enfants, qui se considéraient un peu comme des jumeaux, n'ayant qu'une année d'écart. Le garçon était l'aîné. C'est donc dans le contexte d'une vie mondaine très dense que le père s'est corrompu. Le fils n'a pas survécu à cette épreuve.

 

Les animaux ne violent pas. Ce mal semble s'abattre sur les bipèdes. Est-ce quelque chose, dans la culture religieuse ou non, qui fait dévier ?

 

Ces crimes de viols d'enfants par des adultes se produisent-ils aussi par exemple dans la culture asiatique ?  Sachant que bcq d'occidentaux pédophiles vont prédater des enfants là-bas, je précise que je parle ici des personnes asiatiques. Sont-elles épargnées par ce fléau quant à elles ?

 

 

Et dans d'autres cultures encore, considère-t-on cela comme un crime ?

 

Il me semble que cette folie criminelle provient d'un sentiment de supériorité exacerbé chez l'adulte, face au plus petit, qui fait considérer à cet adulte criminel que ce plus petit que lui n'est qu'une chose qui dépend de lui. Et ce faux dieu joue avec la chose.

 

Vous imaginez le danger du coup que courent les personnes handicapées dans une société où pour trois fois riens d'aucuns souffrent d'un sentiment exacerbé de leur supériorité ? Tout le monde serait égal en dignité sauf malheureusement ceux qui souffrent de ce complexe de supériorité.

Je vais rayer de mon vocabulaire, suite à cette réflexion, l'expression "c'est super !" En effet soyons attentive, ma chère,  à rester humble soi-même, (je soliloque un peu par moments, croyez-vous. Mais non. Je sais que vous êtes là, lecteurs et lectrices).

 

À noter aussi que les personnes ayant été violées enfant, dans ce reportage, montrent des photos d'elles datant de l'époque où elles subissaient ces sévices, où elles sourient, comme si de rien n'était. 

 

♣♣♣

 

Le poème ce jour est ici, à la date de ce jour (donc il vous faudra coulisser pour le trouver si vous venez demain) :

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/

25/09/2019

Léo Ferré ♣♣♣ Le poème ♣♣♣ Une colère juste

 Un éventuel colérique que j'aime beaucoup. Il y avait des chanteurs colériques à une époque. La douceur peut être fausse, la colère ne l'est pas.  Ici Léo Ferré est doux, parce qu'il pense à la mort.

 

 

♣♣♣

 

Un site avec le poème en anglais, traduit ensuite en français.

Ici, le poème du pasteur George Herbert, qui éveilla la foi de Simone Weil :

 

http://www.guillaumehoogveld.net/2013/02/george-herbert-1593-1633-le-pome-qui-veilla-la-foi-de-simone-weil/

 

♣♣♣

 

Une colère juste :

 

 

J'ai trouvé ce poème sur le Blog Hautetfort intitulé Regards sur la vie.

 

Le poème-prière :

 

Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

 

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

 

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

 

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

 

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

 

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

 

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix.

 

 

09/09/2019

En quoi consiste "être étranger" ? ♣♣♣ En beauté ♣♣♣ Force

Je pose la question "en quoi consiste être étranger ?" car c'est sur ce critère que l'extrême droite caresse dans le sens du poil les gens.

Une question d'appartenance à une ethnie pour certains, pour d'autres une question d'entrer dans tel ou tel formatage concernant par exemple le planning familial ou je ne sais quoi d'autre,  en bref il faudrait obéir à l'idée que l'on se fait de la normalité pour ne pas être "étranger" selon certains.

 

Les problèmes psychiatriques qu'a soulevés madame Lepen dans son discours d'hier à Hénin Beaumont, sont en fait des désordres qui peuvent venir de la faim, d'un désordre biologique soudain, ou parfois de situations de stress intense. À moins que ce ne soit une combinatoire de plusieurs éléments. Il y a plein de causes possibles. Aucun cerveau n'est à l'abri d'un désordre psychiatrique. La France serait d'ailleurs l'un des pays où les citoyens consommeraient le plus de psychotropes d'après certaines études.

 

De ce fait on pourrait entendre le laisser aller verbal de madame Lepen qui a confondu sciemment demande d'asile politique avec demande d'asile psychiatrique, comme une demande de plus de service public, notamment dans le secteur psychiatrique, pour le pays, de la part des français de longue date eux-mêmes.

 

Personne n'est étranger en soi. On est toujours étranger par rapport à quelque chose ou à une situation donnée, jugée "en règle". Il y a donc de l'arbitraire dans cette notion.

Souffrance psychiatrique et industrie du médicament. À ce sujet, ce matin j'ai lu ceci :

http://www.upgradepc.review/archive/2019/09/05/le-ravage-des-opioides-6174064.html

 

Ce blog m'intéresse beaucoup également. Une capacité d'analyse que j'apprécie :

http://nouvelhumanisme.hautetfort.com/

 

♣♣♣

 

"Tu es béni(e) parce que tu es né(e)", dans le sens, venu(e) au monde. Je suis d'accord avec elle.

Personne n'est maudit en soi, personne n'est étranger en soi.

Son poème, lu sur le site Poem a day  :

 

Eagle Poem

 

Joy Harjo - 1951-
 
 

To pray you open your whole self
To sky, to earth, to sun, to moon
To one whole voice that is you.
And know there is more
That you can't see, can't hear,
Can't know except in moments
Steadily growing, and in languages
That aren't always sound but other
Circles of motion.
Like eagle that Sunday morning
Over Salt River. Circled in blue sky
In wind, swept our hearts clean
With sacred wings.
We see you, see ourselves and know
That we must take the utmost care
And kindness in all things.
Breathe in, knowing we are made of
All this, and breathe, knowing
We are truly blessed because we
Were born, and die soon within a
True circle of motion, 
Like eagle rounding out the morning
Inside us. 
We pray that it will be done
In beauty.
In beauty.

 

♣♣♣

 

Then clasp my hand with closer hold,
True hearts are never unconsoled,—
They fear not care, nor cloud, nor cold,
And smile at growing old!

 

Alors serre ma main plus fort,

Les cœurs vrais ne sont jamais inconsolés, —

Ils ne craignent ni les soucis, ni les nuages, ni le froid,

et sourient en vieillissant !



~ Elizabeth Chase Akers Allen