Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2018

Photos de ce matin et la deuxième ainsi que la troisième sont d'hier soir ♣♣♣ Frisson musical

 

P1010010.JPG

 

La journée de ce 31 mai 2018 commença ainsi pour Yoko !

 

P1010001 (3).JPG

Passé double. Un thriller qui donne grandement à réfléchir sur les tenants et les aboutissants de certaines réalités sociétales.

 

P1010002 (7).JPG

 

 

 

P1010008 (2).JPG

Le moral est bon, les yeux sont plus ouverts.

 

P1010018 (4).JPG

 

P1010017 (5).JPG

 

P1010005 (7).JPG

 Yoko se rend... au rez-de-chaussée.

 

P1010019 (5).JPG

Le revoilà ?

 

P1010004 (7).JPG

Ceci n'est pas une poule.

 

P1010003.JPG

Passé double vient de paraître. C'est un thriller qui donne la chair de poule.

 

♣♣♣

 

Frisson musical :

http://citerahiadesgenettes.hautetfort.com/

13/05/2018

La benoîte commune ♣♣♣ Lecture du jour

 Grâce au petit livre qui s'intitule L'indispensable guide de l'amoureux des Fleurs sauvages, j'ai re-reconnu la Benoîte commune au fond du patio. Ses racines sentent le clou de girofle et l'œillet et l'on peut s'en servir pour soigner les aphtes informe ce guide. Hier j'ai failli me comporter avec elle en "sauvage", c'est-à-dire l'arracher sans précaution et sans merci ; puis j'ai décidé de n'en enlever que quelques-unes que j'ai laissées en compost sur le sol.  Ce matin en la reconnaissant dans le guide je me dis que j'ai bien fait de laisser tranquille les autres. Certaines fleurs sauvages sont sacrées comme le coquelicot, le bleuet, les boutons d'or, les pâquerettes, les autres ne le sont pas parce qu'on ne les connaît pas. Plus on avance dans la connaissance et plus tout est sacré, cela s'est vérifié ce matin avec la Benoîte commune. Même une plante poison pour l'homme, peut être bénéfique à d'autres êtres et donc être précieuse aussi.

Les boutons d'or rappellent l'enfance où l'on faisait tourner la fleur au-dessus de  la peau de la gorge, si elle s'y reflétait on disait : "t'aimes le beurre." Cela me semble absurde aujourd'hui, de ce fait je me demande si c'est bien un souvenir ou si c'est moi qui viens d'imaginer ce souvenir dans un élan poétique.  Après tout ça n'a pas d'importance. Peut-être que ce "rite" tire son origine d'une histoire comme "le petit cochon pendu au plafond" que chantent les enfants et cela viendrait d'une torture que l'on infligeait aux femmes accusées de sorcellerie dans les temps très anciens.

 

                                            ♣♣♣

 

Lu en autres choses intéressantes ce matin sur le blog P.R.E.L.E :

 

"Le catéchisme de l'Église catholique définit donc la fête de l'Ascension du Christ comme suit: «Elle marque l'entrée définitive de l'humanité de Jésus dans le domaine céleste de Dieu d'où il reviendra». (n°665)"

 

P1010012.JPG

 

L'humanité de Jésus monte jusqu'à Dieu : il a rejoint son père et il reviendra.

 

Lien du blog : http://prele.hautetfort.com/

08/05/2018

l'histoire et l'Histoire

 

La France est devenue multiple. La finance liée au politique aura débouché sur un multi culturalisme encore plus diversifié. C'est indéniable et donc faisons avec.

 

J'aime bien cette phrase lue dans le dico ce matin :

 

"Tu n'as pas eu d'ami meilleur que moi-même au milieu de nos dissensions" (Jammes, Corresp.[avec Gide], 1914, p. 227 ds Claudel-Gide, Corresp.).

 

Elle donne de l'espoir  sur une issue favorable de tous les métissages qui se renouvellent en Europe. "On prend", "on ne prend pas" tel ou tel concept ou telle ou telle croyance, chacun selon sa conscience et on finit par se débrouiller ensemble.

 

Ce matin j'ai lu l'histoire d'un homme, qui est reliée à l'Histoire de France, laquelle est encore en train de s'écrire, mais le passé a bel et bien connu cet épisode raconté ci-dessous en un territoire donné qui s'appelle la France. Cela m'intéresse toujours que l'on me rappelle les épisodes car faire table rase dans le domaine de l'Histoire me semble suspect. Après, c'est autre chose de la remettre en cause dans la vérité des faits, qui peuvent être tronqués. Je ne parle pas de remettre en cause la vérité de la shoah par exemple, je ne parle pas de révisionnisme. Je parle d'esprit critique, s'agissant de la remise en cause ou en question de certains faits que l'Histoire nous montre comme s'étant déroulés de manière certaine de telle ou telle façon pour telle ou telle raison. Encore faut-il, pour être en mesure de contester telle ou telle version des faits, savoir (élémentaire mon cher Watson) ce que l'Histoire officielle raconte et quels sont les éléments qui vont dans le sens contraire de ce qu'elle rapporte.

 

Bon alors, êtes-vous prêts ou prêtes pour un peu d'Histoire de France via saint Désiré ?

 

Si oui :

  Lu dans Hozana ce matin :

"Saint Désiré (VIème siècle)

 

Chancelier royal et évêque de Bourges, il fut l'un des plus grands évêques de l'époque mérovingienne qui contribuèrent à tirer la Gaule du chaos où l'avait plongée l'effondrement de l'empire romain et qui lui rendirent une civilisation en la rendant chrétienne.

Chancelier, il exerça sa charge de manière à contenter tout le monde. Mais il avait aussi souvent l'envie de quitter cette cour pleine de débauches et de cruautés. Il sut patienter en pensant que d'autres à sa place n'auraient peut-être pas la possibilité d'empêcher tant de mal. Son épiscopat fut aussi marqué par la conciliation et la paix. Il parvint en effet à concilier l'Anjou et le Poitou en guerre et à remettre la paix entre les tribus allemandes prêtes à s'entr'égorger."

 

Ensuite, pour ceux et celles qui veulent prier :

 

"Prière

 

En ce jour où les Hommes commémorent la fin de la seconde Guerre Mondiale, prions pour que les Hommes de tous pays et de toutes confessions cessent les combats et bâtissent un monde de paix. 

Prions aussi pour être nous aussi des artisans de paix dans les lieux de notre quotidien.

 

Autres saints du jour

 

Bienheureuse Marie-Catherine de Saint Augustin, religieuse

Bienheureux Aloysius Rabata, carme

Bienheureuse Itte de Nivelles, bénédictine"

 

Et avec l'Algérie, de l'Histoire encore :

 

http://tassaft.hautetfort.com/gens-du-village/

 

 

 

07:39 Publié dans Blog Mémo | Lien permanent | Commentaires (0)