Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/04/2018

Les photos de ce matin et celles qui restent que j'ai prises à Auby, et flûte et prière

 

P1010078.JPG

Le long du sentier de halage de Auby, la nature est heureuse et belle. La prière du matin sera donc : Merci Seigneur Jésus pour les gens qui habitent à proximité pour cette réserve d'oxygène et de beauté !

 

 

 

P1010086.JPG

 

Toujours le long du canal d'Auby, côté gauche du sentier de halage, naissent moult petits chemins. On imagine des rendez-vous amoureux, non ?

 

P1010110.JPG

Une péniche nommée Brutus. Fichtre !

 

P1010070.JPG

Une trouée sur la réserve naturelle par où l'on peut aboutir, à divers endroits, au sentier de halage de ce charmant canal. La réserve naturelle (ou parc), se trouve derrière la mairie d'Auby : je subodore que monsieur le maire doit avoir une fibre écologiste pour avoir laissé pousser des herbes dites "sauvages", alors que la plupart sont bénéfiques. Merci à lui, soit dit en passant, pour les générations qui arrivent.

 

Je passe aux photos prises ce matin : voici Balou, chien aimable et doux comme un mouton, qui est venu rendre visite au patio de la voisine (moi-même). Balou a été tondu pour l'été.

 

P1010007.JPG

 

 

P1010010.JPG

Les avocatiers ou plutôt, les plants d'avocatier, précieusement gardés à l'intérieur cet hiver, (sauf un (mais lui du coup n'a pas survécu hélas)), sont de sortie.

 

P1010003.JPG

Yoko lascif, photo qui date de deux jours.

 

P1010008.JPG

Balou ce matin. Tendre Balou, pas ballot pour un sou. Il a l'humilité d'un chien errant alors qu'il ne l'est pas. D'ailleurs à Béthune ce n'est pas comme dans une ville d'un continent du Sud, où les chiens vivent en bandes, libres dans la ville, et de nombreux parmi eux rentrent chez eux le soir (j'ai vu cela dans un reportage d'Arte). C'est Brigitte Bardot qui doit les aimer, et je la comprends.

 

P1010013.JPG

Beau chat pensif. C'est Yoko.

 

P1010009.JPG

Le lilas en train de mettre ses fleurs, qui vont devenir très blanches. Maintenant que j'ai vu qu'il existe des roses noires,  un lilas panaché de fleurs blanches et noires, ç'aurait été pas mal ! Son histoire : il y a quatre ans Père Félix (mon père), Busnois, d'adoption car il est d'origine d'Ham-en-Artois (le village à environ sept kilomètres de Busnes), m'a offert un plant. Et il a l'air de bien s'épanouir à Béthune, où il va fournir de l'oxygène aux alentours vu comment il est parti pour grandir encore. L'année dernière il n'a pas donné de fleurs ayant préféré mettre son énergie dans la poussée de nouvelles branches. Organisé le lilas !

 

P1010012.JPG

Cornouille a remis son beau panache de feuilles lumineuses ! Cet arbuste est un cornouiller, si je ne me trompe et j'ai lu qu'il peut aussi bien s'épanouir en Sibérie que dans le sud de la France... et plus au sud encore sans doute. Quelle capacité d'adaptation il a ! Merveilleux !

 

P1010014.JPG

 

Salle agencée autrement, afin de ne pas être vue des voisins (qui l'été sont dans les patios), quand je fais mes exercices pour le dos, selon quelques préceptes de yoga.

Et voici l'hommage à Marie :

 

 

22/04/2018

La gentille vieille dame est allée se promener à Auby

 

P1010018.JPG

Derrière la mairie de Auby, se trouve une réserve naturelle de toute beauté ! Essences d'arbres multiples et variées : des trésors pour l'oxygène et pour eux-mêmes.

 

P1010038.JPG

Parmi les géants centenaires, j'ai photographié un petit nouveau. Un peu emmêlé dans ses pinceaux, ou entortillé dans ses branchettes,  déjà. N'a-t-on pas envie de le protéger ?

 

P1010055.JPG

 

Une maisonnette en face de ce parc. Je l'ai photographiée parce que j'ai découvert que des roses artificielles étaient crées en noir. Cela m'a rappelé le bouquet de roses noires en hommage à monsieur Louis Debienne*, qui a brûlé dans sa caravane il y quelques mois, en fin 2017. Je croyais les roses noires accrochées près du sinistre,  enfumées et rescapées de la caravane par je ne sais quel "tour de passe passe", mais non. Il y a bien des roses noires artificielles. C'est vrai qu'elles ont une certaine élégance, comme les blanches.

 

P1010071.JPG

Un monsieur qui habite juste en face de la réserve naturelle. Il a conscience que c'est un grand plus.

 

P1010075.JPG

Balade le long du canal. Quel bonheur !

 

P1010090.JPG

Descente vers la gare d'eau en contre-bas.

 

P1010091.JPG

Gens heureux.

 

P1010119.JPG

Belle maison au bord du canal.

 

P1010121.JPG

Vieille dame heureuse.

J'ai voulu photographier une dame de 96 ans, que je trouvais magnifique. Elle était charmante aussi, m'a parlé avec grande gentillesse, hélas elle a refusé que je la prenne en photo car elle était "en blouse avec un balai à la main. Mal peignée" m'a-t-elle dit. "Un autre jour quand je serai en dimanche." Quel dommage ! Du coup, j'ai retourné l'appareil vers moi, et non pas l'arme contre moi. Car mon appareil photo est toute bienveillance, quand mon œil est dedans.

 

 

 

08:04 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2018

Les lauriers sauce sont en fleur ♣♣♣ Lu ce matin ♣♣♣ Personnes sans domicile et autres misères

 

P1010091.JPG

 

P1010094.JPG

 

 

P1010096.JPG

Le lilas et le buis mettent des feuilles, et les lauriers sauce, des fleurs.

 

P1010100.JPG

Les framboisiers idem.

 

P1010104.JPG

Senecio a passé l'hiver dans les hauts de France, alors que normalement, elle pousse sur les bords de la Méditerranée. Elle s'est invitée. J'ai été surprise quand j'ai appris sur le Net son biotope. J'ai mis une poignée de sable d'ici pour l'aider à se retrouver dans des conditions plus maritimes.  Nous verrons si elle pourra aller jusqu'à donner ds fleurs. Qui sont jaune vif.

 

 

 

P1010097.JPG

Le laurier du fond du patio, du fait que des arbres ont été plantés il y a une vingtaine d'années par la municipalité, juste dans l'allée jouxtant les patios, a fini par être obligé de tenter de pousser à l'ombre. Il n'y parvenait pas vraiment avant l'arrivée du deuxième laurier, planté dans un endroit plus ensoleillé, à quelques mètres de lui. Ils ont communiqué, le premier laurier a eu le moral boosté par l'autre. C'est une conviction profonde.

 

P1010088.JPG

Le Yoko ce matin, tout à sa toilette. Nono est sortie se promener, inspirée par le printemps. 

 

♣♣♣

 

Biographie (lue sur Wikipédia)

 

"Originaire de Césarée Maritime, Réparate serait morte à Césarée en 250, à l'âge de 15 ans, lors des persécutions de l'empereur romain Dèce.

 

Tout d'abord, on aurait tenté de la brûler vive mais elle fut sauvée par une averse opportune. On lui fit ensuite boire de la poix bouillante, mais une fois de plus elle survécut. Finalement, elle fut décapitée et son corps placé dans une barque qu'on laissa dériver sur la Méditerranée.

 

L'embarcation atteignit les côtes niçoises et fut ramenée sur le rivage par des anges. Ses restes furent ensevelis dans une chapelle située à l'emplacement du Vieux-Nice actuel avant d'être déposés dans la cathédrale Sainte-Réparate en 1690.

 

Tout comme saint Tropez, saint Lazare ou les saintes Marie, sainte Dévote et Marthe qui arrivèrent dans le sud de la France par la Méditerranée, le culte de sainte Réparate symbolise aussi l'expansion de la chrétienté depuis la Terre sainte, véhiculée par les marchands, les soldats ou les voyageurs.

 

Culte

 

Elle est la patronne de Florence, de Nice et de Teano en Campanie. Elle est aussi patronne de plusieurs communes françaises de Provence et de Corse.

 

Dans la chapelle de la cathédrale de Nice qui lui est plus spécialement dédiée, un écriteau précise qu'« on la prie pour la Persévérance des Jeunes dans la Foi ».

 

À noter que le Dôme de Florence fut dédié à Réparate jusqu'en 1298, comme l'attestent de nombreuses peintures primitives florentines où elle est représentée aux côtés de la Vierge.

 

À Teano, un monastère fut édifié en son nom au IXe siècle.

 

Attributs

 

Ses principaux attributs sont la colombe, parfois sortant de sa bouche, la palme du martyre, un livre ou encore la bannière de la Résurrection."

 

                                              ♣♣♣

 

ptit louis.jpg

Voici un "Pt'it Louis". Pour protéger la vie sur cette terre des "pt'its Louis et pt'ites Louise", des prédateurs, il faut prier et agir. Et ne pas oublier de prier aussi pour les prédateurs, qui sont bien plus à plaindre.

 

Pour les aider, c'est ici :

 

https://hozana.org/communaute/6591-prions-avec-les-gens-d...

 

 

09:56 Publié dans Lecture, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)