Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2019

L'arbre caramel

Arbre caramel sous lequel nous avons pris notre frugal repas du midi composé d'un morceau de pizza au fromage pour l'un, et d'un sandwich au fromage de brebis pour l'autre, qui était moi. Petits abricots délicieux en dessert. Au-dessus de nos têtes le feuillage léger de l'arbre caramel. Celui-ci se recourbe avec élégance et a été un parasol de rêve avec ses feuilles translucides, qui laissent filtrer le soleil par endroits. Sous la bise tiède les rameaux se balançaient par moments, doucement, dans un mouvement lascif d'éventail à peine agité. Cet arbre était planté parmi de tout jeunes chênes, des pins maritimes et avait aussi comme voisin un aulne glutineux à l'état de taillis. Nous étions au parking des terrains de tennis du Touquet.

 

P1010035.JPG

 

P1010039.JPG

 

P1010040.JPG

Envers

 

 

"C’est un arbre dioïque : les pieds mâles portent des fleurs discrètes à étamines rouges avant les feuilles au printemps ; les fleurs des pieds femelles ne présentent aucun intérêt.

Les fleurs sont suivies, sur les sujets femelles évidemment, de fruits en forme de bananes. Le genre a donné son nom à la famille, les Cercidiphyllacées."

Trouvé sur un site, ensuite perdu.  Complément de renseignements sur la fructification ici

 

P1010031.JPG

 

P1010034.JPG

Au Parking du Touquet avant de rejoindre l'arbre caramel.

 

P1010058.JPG

 

P1010056.JPG

 

Un homme a dit à sa femme :

"ça, c'est Romi"

ou

Romy ?

L'auteur de cette sculpture

il va sans dire.

 

Autre photo de cette journée au Touquet ?

 

P1010042.JPG

 

 

P1010050.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29/07/2019

La détente

P1010006.JPG

 

"Now when at night they take up their lanterns and go by different roads to their different homes, allow me to linger here for a moment, standing at your feet, and hold up my lamp and see your face."

 

25

 

Light that signal, Father, for us who have strayed far away from thee.

 

Our heart is bent under the load of despair and we insult thee when we grovel to dust at every favor or threat that mocks our manhood.

 

For thus is desacrated the dignity of thee in us thy children, for thus we put out our light and in our abject fear make it seem that our orphaned world is blind and godless.

Rabindranath Tagore

06:32 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

22/06/2019

La photo ! ♣♣♣ Clair comme une eau de roche ♣♣♣ Une eau de roche ♣♣♣ Lecture du jour

La photo :

http://actualitesphotographiques.hautetfort.com/

 

♣♣♣

 

Lu ce matin cette histoire où des gens qui souffraient, au lieu de devenir mesquins, ce qui est le cas souvent (moi-même suis passée par là), au point que l'on parle de "méchanceté ordinaire", devinrent merveilleux. Délibérément. Cadeau du ciel.

Ici :

 

"Saint Paulin de Nole (353 - 431)

 

Issu d'une des plus nobles et plus puissantes familles romaines, Meropius Anicius Paulinus était à vingt-cinq ans gouverneur de la province de Campanie. Il avait environ trente ans quand il épousa une chrétienne espagnole nommée Teresa. Un fils leur naquit qui mourut au bout de huit jours. Paulin se mit alors à approfondir le christianisme qui, peut-être, pensait-il, remédierait à son affreux chagrin. Il reçut le baptême en 390, le sacerdoce en 394. Ils étaient entrés, sa femme et lui, dans la voie des conseils évangéliques. Ils vendirent au profit des malheureux leurs immenses propriétés d'Espagne, de Gaule et d'Italie, ne gardant que celles qu'ils avaient à Nole, près du tombeau de saint Félix. C'est là qu'en 394, ils se retirèrent pour le reste de leur vie. Ils élevèrent à saint Félix une splendide basilique, flanquée d'une construction dont le bas servait d'hospice aux pèlerins et l'étage de couvent à Paulin et à ses disciples. Toutes les cellules donnaient sur le maître-autel de l'église; on se relevait la nuit pour chanter matines. On jeûnait souvent. Le maître continuait d'écrire et cultivait un jardin. Teresa dirigeait la maison. En 409, Paulin se laissa nommer évêque de Nole. Avec un tranquille héroïsme, il défendit son petit troupeau contre les Goths pillards et tueurs qu'Alaric avait laissés dans le pays après le sac de Rome (410). C'était un homme de cœur, affectueux et fidèle. Il eut de nombreux amis dont saint Martin, saint Ambroise, saint Augustin, Sulpice Sévère, l'empereur Théodose et le pape Anastase. Il leur adressait des lettres charmantes et des vers. Prudence et lui sont les derniers en date des poètes latins.

 

Prière

 

Prions pour les familles qui traversent un grand chagrin, qu'elles puissent se soutenir pour surmonter cette épreuve et que la foi puisse être leur réconfort."

 

Lu sur Hozanna

 

♣♣♣

 

Une autre eau de roche :

 

 

♣♣♣

 

Voilà un texte qui recèle de l'espoir au creux d'un réel qui pourrait être désespérant ; espoir, grâce à la présence, la posture de l'auteur :

http://lafaceclairedelanuit.hautetfort.com/