Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2016

Les deux dernières lectures

À France  Loisirs j'avais acheté deux livres sur les chakras et cela à l'époque m'a finalement paru fastidieux à lire, aujourd'hui  je les parcours avec plus d'attention du fait de la soudaine baisse de forme que j'ai connue en juin, qui m'a donné alors le sentiment que j'allais incessamment sous peu casser ma pipe. J'ai cherché des réponses dans le domaine du spirituel. Ces livres, ce que j'en retire sur le vif, est qu'il s'agit pour l'être humain de ne pas juger les autres, ne pas se juger non plus, de savoir pardonner, se pardonner et pardonner aux autres, il s'agit de rester en capacité d'aimer, de reconnaître et d'admettre notre nature divine alors que nous sommes si limités dans notre compréhension des choses, alors que le génie lui-même peut se mettre au service du massacre. Justement, ne pas tout miser sur l'intellect... il y a autre chose,  de l'ordre de l'intuition et de la connexion avec notre être profond. Ne pas juger, c'est-à-dire rendre définitif un acte comme si celui-ci définissait à jamais la personne qui l'a commis...
Si l'on commet des erreurs, telles que celles mentionnées plus haut : se juger, juger les autres, les rejeter, que l'on n'est plus dans la capacité d'aimer... alors surviennent des blocages des chakras ou des disharmonies entre eux. Et au souffrant de faire un travail sur lui-même pour les rééquilibrer... sans surtout culpabiliser, car il s'agit de comprendre nos erreurs (erreur que l'on traduit par péché dans les religions que nous connaissons), et ces erreurs,  nous les commettons par ignorance de nous-même et de la nature profonde de l'homme, qui contient la dimension divine.  Voilà ce que j'ai retenu en gros de ces lectures.

Je ne fais que commencer, les livres ont beaucoup à dire sur le sujet. L'un s'intitule Le langage des Chakras, de Danielle Meunier, l'autre, Le Guide essentiel des Chakras, de Swami Saradananda.

21:23 Publié dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0)

Lu ce matin, l'histoire du quartier de catorive de la ville de Béthune

Tout à fait incidemment ce matin, je suis tombée sur ce blog qui parle du quartier de catorive de Béthune, où j'apprends qu'il y a longtemps se produisirent des tremblements de terre. Merci à ce blogueur de partager cette histoire.

L'extrait puis le lien pour le texte intégral :

 

"Le XI e et le XIIe siècles sont ceux de tous les malheurs pour la ville et Catorive.
 
Des tremblements de terre se font ressentir en 1013, 1080, 1086, 1093 et 1094. Ils dévastent la région, provoquent des inondations qui en ravageant les champs ensemencés amènent des famines. La région est aussi touchée par des épidémies de peste qui tuent plus de la moitié de la population. En 1093, le mal des ardents atteint Béthune. En 1188 une violente épidémie de peste sévit, de nouveau, dans la région.Une nuit, un maréchal-ferrant de Béthune, Germon, et un forgeron de Beuvry, Gauthier, font le même rêve : St Eloi, leur saint patron, leur intime à l'un de se diriger vers Beuvry, et à l'autre d'aller à Béthune. Il leur demande encore de créer une confrérie ou charité qui inhumera les morts. Le 21 septembre, ils se mettent en route, arrivés à Quinty, ils se rencontrent et se racontent leurs rêves. Ils prient puis décident d'aller prendre conseil auprès d'un moine du couvent cistercien de St Pry à Béthune. Celui-ci les encourage à créer la confrérie demandée et à se mettre immédiatement au travail. St Eloi ne les protége-t-il pas et ne leur a-t-il pas assuré qu'ils ne seraient pas atteints par l'épidémie? Aussitôt les deux hommes commencent à ensevelir les morts. Bientôt les habitants de Béthune et de Beuvry les aident dans leur tâche. Peu à peu l'épidémie cesse. Aucun charitable n'est mort et aucun ne mourra jamais, pendant l'exercice de ses fonctions, d'une maladie contagieuse...En 1346, Béthune est assiégé par les Flamands et ses faubourgs détruits."

C'est ici :

http://randonneursnoyellois.blogspot.fr/2010/02/bethune-l...

06:20 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

23/07/2016

L'Europe commerciale à l'extrême, choque

L'extrémisme commercial de l'Europe, le lien sous la photo dont la source s'appelle  "Getty images".

 

 

gettyimages-103453504.jpg

http://journalmetro.com/opinions/blogue-de-la-jungle/9901...