Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2018

Lu ce matin

 
 

"Morceaux choisis – 834 / Marie-Laure Choplin

 

Marie-Laure Choplin

 

D’île, il n’y en a plus, et pas un lieu sans vie.

 

Nous cherchions derrière notre fragilité une terre ferme et nous voilà déprotégés de tout, infiniment vulnérables. Nous cherchions derrière notre impuissance la force de Dieu et voilà nos derniers pouvoirs défaits de toute sève. Nous cherchions un cellier pour nos nourritures spirituelles et nous voilà plus pauvres qu’on ne croyait possible, et dans cette lumière toute richesse propre paraît factice et nous encombre. Nous cherchions derrière la compassion qui nous déchire une peau inaltérable et voilà notre chair à nu. Nous cherchions un refuge et nous voilà sans abri et ce qui faisait nos assurances pèse comme des chaînes. Nous cherchions derrière notre manque de quoi le faire enfin taire et nous étouffons maintenant sous tout ce qui le masque.

 

Notre manque est désormais le lieu de notre souffle. Notre impuissance est le lieu de notre amour. Notre pauvreté le lieu de notre joie. Notre compassion le lieu de notre naissance. Nous n’avons plus besoin de raison à notre joie ni de raison d’aimer.

 

D’île, il n’y en a plus, et pas un lieu sans vie.

 

 

Marie-Laure Choplin, Un coeur sans rempart (Labor et Fides, 2018)"

 

 

Trouvé dans Jubilate Deo ce matin.

 

Mon commentaire : j'avoue que je n'ai pas tout compris de ce que veut dire Marie-Laure Choplin. Je pense qu'elle parle de prise de conscience. Avant, quand nous nous croyions comblés nous n'avions pas pris la mesure de certaines choses, maintenant nous voyons notre propre insuffisance par l'impuissance ? Et cette impuissance nous la comblons par la découverte de notre capacité d'aimer, et d'être joyeux. La compassion, vécue dans la chair s'applique aussi à soi et nous fait naître. Voilà ce que je pense avoir compris de ce que dit Marie-Laure. La joie, la capacité d'aimer en effet sont le nouveau lieu, qui est réjouissant. Et respirer, quel bonheur !

 

09:25 Publié dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2018

Nager avec les tortues ♣♣♣ L'accès aux soins

 

Nager avec les tortues, c'est ici :

 

https://youtu.be/LUqPTJfkxRc

 

                                               ♣♣♣

 

Michel Onfray a eu un AVC en 2018. J'ai vu ce que c'était avec chatte Nono : regard, et  motricité altérés la concernant. Elle est remise et ne se ménage toujours pas depuis son rétablissement, allant narguer le chat du voisin, Channel, qui la chasse de son territoire, elle nous revient avec une queue hérissée qui a dixtuplé : une queue de castor. Nous n'avions pas pensé que Nono pourrait faire un AVC car elle n'est pas gourmande du tout, est toute menue tandis que son frère Yoko (de la même portée) réclame à cors et à cris son petit suisse du matin, et même plus, mais je le limite. Bref, l'AVC est une chose mystérieuse pour moi au vu de ce qui se passe pour mes pensionnaires félins.  Revenons à Michel Onfray qui a été brieffé pour l'IRM dont il avait besoin par une dame des médias.

Michel Onfray a le courage d'être critique envers les médecins d'aujourd'hui qui ne sont pas cools voire sados pour nombre d'entre eux. Il a ce courage alors qu'il est suivi par un médecin, qui en tant que médecin, pourrait prendre la mouche. Michel Onfray est donc un vrai résistant.

Ici :

https://www.youtube.com/watch?v=1CizK_ow2AE

 

06:23 Publié dans Note, vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

14/09/2018

Parmi les lectures du jour

 

"Quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour: cela te sera rendu à la résurrection des justes. Lc 14, 13-14"

 

 

07:36 Publié dans Lecture | Lien permanent | Commentaires (0)