Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

Lu ce matin ♣♣♣ Julos Beaucarne ♣♣♣ Le cantique de la Sagesse

 

 

Lectures de la messe

 

Première lecture

 

« Voici de l’eau : qu’est- ce qui empêche que je sois baptisé ? » (Ac 8, 26-40)

 

Lecture du livre des Actes des Apôtres

 

En ces jours-là,
l’ange du Seigneur adressa la parole à Philippe en disant :
« Mets-toi en marche en direction du sud,
prends la route qui descend de Jérusalem à Gaza ;
elle est déserte. »
Et Philippe se mit en marche.
Or, un Éthiopien, un eunuque,
haut fonctionnaire de Candace, la reine d’Éthiopie,
et administrateur de tous ses trésors,
était venu à Jérusalem pour adorer.
Il en revenait, assis sur son char,
et lisait le prophète Isaïe.
L’Esprit dit à Philippe :
« Approche, et rejoins ce char. »
Philippe se mit à courir,
et il entendit l’homme qui lisait le prophète Isaïe ;
alors il lui demanda :
« Comprends-tu ce que tu lis ? »
L’autre lui répondit :
« Et comment le pourrais-je
s’il n’y a personne pour me guider ? »
Il invita donc Philippe à monter et à s’asseoir à côté de lui.
Le passage de l’Écriture qu’il lisait était celui-ci :
Comme une brebis, il fut conduit à l’abattoir ;
comme un agneau muet devant le tondeur,
il n’ouvre pas la bouche.
Dans son humiliation,
il n’a pas obtenu justice.
Sa descendance, qui en parlera ?

Car sa vie est retranchée de la terre.
Prenant la parole, l’eunuque dit à Philippe :
« Dis-moi, je te prie : de qui le prophète parle-t-il ?
De lui-même, ou bien d’un autre ? »
Alors Philippe prit la parole
et, à partir de ce passage de l’Écriture,
il lui annonça la Bonne Nouvelle de Jésus.
Comme ils poursuivaient leur route,
ils arrivèrent à un point d’eau,
et l’eunuque dit :
« Voici de l’eau :
qu’est-ce qui empêche que je sois baptisé ? »
Il fit arrêter le char,
ils descendirent dans l’eau tous les deux,
et Philippe baptisa l’eunuque.
Quand ils furent remontés de l’eau,
l’Esprit du Seigneur emporta Philippe ;
l’eunuque ne le voyait plus,
mais il poursuivait sa route, tout joyeux.
Philippe se retrouva dans la ville d’Ashdod,
il annonçait la Bonne Nouvelle
dans toutes les villes où il passait
jusqu’à son arrivée à Césarée.

 

– Parole du Seigneur.

 

                                     ♣♣♣

 

 

                                ♣♣♣

 
 

Les Cantiques de la Bible – 15 / Le Cantique de la Sagesse – III

 

Les Cantiques de la Bible – XV. Le Cantique de la Sagesse – III

 

Réjouis-toi, jeune homme, dans ton adolescence,
et sois heureux aux jours de ta jeunesse.
Suis les sentiers de ton cœur et les désirs de tes yeux!
Mais sache que pour tout cela Dieu t’appellera en jugement.

 

Eloigne de ton cœur le chagrin,
écarte de ta chair la souffrance
car l’adolescence et le printemps de la vie
ne sont que vanité.

 

Souviens-toi de ton Créateur, aux jours de ta jeunesse,
avant que viennent les jours mauvais,
et qu’approchent les années dont tu diras:
« Je ne les aime pas » ;

 

avant que s’obscurcissent le soleil et la lumière,
la lune et les étoiles,
et que reviennent les nuages après la pluie;
au jour où tremblent les gardiens de la maison,
où se courbent les hommes vigoureux;
où les femmes, l’une après l’autre, cessent de moudre,
où le jour baisse aux fenêtres;

 

quand la porte se ferme sur la rue,
quand s’éteint la voix de la meule,
quand s’arrête le chant de l’oiseau,
et quand se taisent les chansons;
lorsqu’on redoute la montée
et qu’on a des frayeurs en chemin;
l’amandier est en fleurs, la sauterelle s’alourdit,
et la câpre ne produit aucun effet;

 

lorsque l’homme s’en va vers sa maison d’éternité,
et que les pleureurs sont déjà au coin de la rue;
avant que le fil d’argent se détache,
que la lampe d’or se brise,
que la cruche se casse à la fontaine,
que la poulie se fende sur le puits;
et que la poussière retourne à la terre comme elle en vint,
et le souffle de vie, à Dieu qui l’a donné.

 

Vanité des vanités, disait Qohèleth, tout est vanité!

 

Cantique de la Sagesse / Qo 11, 9 – 12, 8

08/04/2018

Les photos de Bapaume

P1010007.JPG

P1010015.JPG

P1010084.JPG

P1010037.JPG

P1010046.JPG

P1010049.JPG

P1010040.JPG

 

P1010057.JPG

P1010071.JPG

P1010079.JPG

P1010032.JPG

Juste derrière le petit cimetière australien, la caravane calcinée de Louis Debienne qui a péri à l'intérieur. Après deux mois il a été inhumé... il serait mort de ce qu'il a inhalé, pour finir carbonisé dans la caravane.  C'est en me promenant dans la ville que la dame au caddy m'a parlé de lui. Me disant de me rendre au cimetière australien, pour photographier aussi cela. Je l'ai écoutée et y suis donc allée. Le bouquet de roses en hommage a été  lui aussi carbonisé ? mais non puisque le ruban est intact. Des roses en deuil, alors. Au niveau symbolique je ne vois pas ce que cela pourrait signifier... un code secret ? Indéchiffrable pour moi.

 

Certaines personnes à Bapaume aiment les chats, voilà un monsieur qui en promène un, le tenant dans ses bras, puis la jeune femme... 

08:10 Publié dans Musique, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2018

Ce soir

 

J'ai encore écouté quelques versions de l'Ave Maria, et c'est avec celle-ci que j'entre le plus en résonance : l'introduction au violon, tonique, et la voix qui s'accorde bien avec eux. J'ai été sensible aussi aux autres versions. Celle-ci correspond à quelque chose où j'entends le mieux l'hommage rendu à Marie. C'est subjectif ce choix, comme tous les choix. D'autres seront plus sensibles à telle autre interprétation.

 

 

Ensuite, je dois me mettre en condition pour passer une bonne nuit et j'opte ce soir pour ces exercices :

 

 

Cadeaux ces vidéos... comment les remercier toutes ?

 

Et pour les personnes qui souffriraient d'une sciatique insistante (la vidéo précédente offre déjà des postures pour soulager les lombaires), il y a ces quelques  postures, pas tout à fait les mêmes concernant les lombaires, et intéressantes aussi,  de la vidéo dont je mets le lien ci-dessous.  Pour ma part j'ai le bas du dos qui se  rappelle à moi si je fournis des efforts domestiques un peu prolongés (normal à passé 60 ans), ce qui fait que j'irai voir et mettre en pratique la vidéo en question également très bientôt, après par exemple avoir fait le ménage, donc d'ici lundi soir pour ma part. Bref, voici un  lien  de plus pour la "sciatique" :

https://www.youtube.com/watch?v=G5h0jkoBFbI

 

 

 

 

23:05 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)