Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/12/2020

BGG

Lu dans le journal hier : un jeune homme se serait promené dans une rue de Béthune, la rue du pré des sœurs, qui  mène à Beuvry, et il aurait proclamé  Dieu est grand, en langue arabe.

 

En soi, que Dieu soit grand devrait être rassurant, on le voit comme un BGG (Bon Gros Géant) en principe (du moins chez les chrétiens est-il magnanime de bonté), mais vu le contexte quand on entend "Dieu est grand", le côté miséricorde et grandeur d'âme  oublié, on percevrait plutôt une sentence de mort.

 

Le jeune homme aurait été interpelé puis relâché puis de nouveau aperçu dans les parages quelques jours plus tard, avec cette fois un couteau dépassant de sa poche.

 

Des bruits courent que d'aucuns séjourneraient en psychiatrie pour en ressortir plus violent encore étant donné que sevrés des médicaments qui leur sont administrés cela décuplerait leur violence. Alors où est la solution du coup ?

 

Les églises se remplissent de nouveau. Les gens ont peur de ce mauvais théâtre et prient.

 

L'église d'autrefois avait parfois été  tyrannique, pas de couteau pour égorger, certes, mais des bûchers, celle d'aujourd'hui transformée au fil du temps en fille suivant les préceptes d'amour de Jésus,  proposerait une alternative à la psychiatrie.

 

Mais l'ombre d'un doute plane. Si elle se faisait l'associée de la psychiatrie telle qu'elle est perçue par de plus en plus de monde aujourd'hui, on ne serait pas plus avancés.

 

BGG, ne nous laisse pas tomber ! je crois au Bon Gros Géant. Un conte pour enfants nous l'a montré tantôt à la télé avec une petite figure au bout d'un cou de poulet, de grandes oreilles vibrantes, et des yeux emplis d'une  malice de bon aloi.  J'aime cette vision du Bon Gros Géant ! Et je ne me lasse pas non plus de l'Avé Maria chanté par cette jeune américaine :

https://youtu.be/RE6WWH-HaZA

 

Non plus de la virtuosité de ces amérindiens :

https://youtu.be/0LFQDVvnKAQ

 

Et ne nous privons pas de ces grands musiciens-là non plus :

https://youtu.be/KzEFQW9CXGc

 

 

 

 

 

 

 

03:45 Publié dans Musique, Note | Lien permanent | Commentaires (0)

25/12/2020

Avé Maria

 

08:41 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

19/12/2020

Chassol, Barbara et d'autres encore ♣♣♣ Connaissance, amour, tortue et carapace ♣♣♣ La source

Hier j'ai eu plaisir à écouter Chassol. Une musique surprenante, qui met en exergue les ambiances heureuses en les traduisant musicalement. Le musicien arrive ainsi à faire ressortir un dynamisme qu'on pourrait nommer bonheur de vivre. Inclue dans l'émission, il y a eu la parole de Barbara Cassin, de culture plutôt grecque (helléniste), qui eut pour mari un chrétien qui l'étonna par sa bonté. Elle nous parle de la bonté vue par les Grecs, et de la bonté vécue par les chrétiens, qui est une bienveillance foncière envers l'autre en qui on accorde crédit, du moins  jusqu'à ce qu'il infirme le crédit qui lui fut accordé à la base. Une bienveillance.

 

Mais dans le cas où l'autre a trahi la confiance, silence. Le chrétien pense alors que c'est à une puissance divine qui lui est supérieure d'opérer. Du moins je pense que tout chrétien est de mon avis sur ce point.

 

La bonté vue par les Grecs est facile à comprendre, celle vécue par les chrétiens est une démarche délibérée pour la bienveillance et tant mieux s'il y a  confirmation du pari.

 

Pour en revenir à Chassol, c'est la musique d'un homme heureux. À écouter pour profiter si l'on peut de ce  bonheur offert. Le podcast :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/affaires-culturelles/chassol-linvitation-au-voyage

 

♣♣♣

 

L'amour quand il devient certitude : Regards sur une vis sans fin.

 

Et j'ai apprécié aussi la tortue, dans laquelle je me reconnais... quelque peu :

http://lascriptotheque.hautetfort.com/ 

 

♣♣♣

 

Lisbourg, source de la Lys.

 

P1010008.JPG

 

Paysages rencontrés jusqu'à Lisbourg. Vieilles granges notamment :

 

P1010009.JPG

 

Clocher Tors de Verchin :

 

P1010013.JPG

 

Ancien abri bus :

 

P1010017.JPG

 

 

Belles maisons, dont longères :

 

P1010015.JPG

 

P1010020.JPG

 

P1010023.JPG

 

P1010024.JPG

 

P1010025.JPG

 

P1010027.JPG

 

P1010018.JPG

 

Chapelle sainte Mérence, je reviendrai pour te voir  :

 

P1010022.JPG

 

La source, à Lisbourg :

 

P1010030.JPG

 

P1010031.JPG

 

P1010032.JPG

 

P1010033.JPG

 

P1010034.JPG

Quelques mètres plus loin, la petite chute d'eau fait un bruit de cascatelle assez fort, avec débit à la clé, courant énergique. Étonnant pour une petite chute d'eau.

 

P1010036.JPG

Petite Lys deviendra grande, se jettera à corps perdu dans l'Escaut, à Gand en Belgique, après qu'on lui ait prélevé un peu d'eau pour alimenter le cours du canal d'Aire-Labassée notamment, enfin,  via l'Escaut, se confondra avec le fleuve qui lui lui-même se confondra avec la mer, l'eau deviendra salée. La lys a perdu son identé d'eau de la Lys depuis sa rencontre avec le fleuve ; l'eau anonyme s'élèvera vers les nuages, redeviendra, après un temps s'être évaporée, de l'eau et ainsi de suite.

La mer :

http://www.otter2.be/