Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2020

Le Grand Meaulnes ♣♣♣ Christine Sèvres chante

Le Grand Meaulnes

 

D'Alain Fournier (1913)

 

Roman de l'initiation au merveilleux et au rêve, de la plongée dans un fantastique aux franges de la réalité où la quête de l'impossible trouve ses racines dans le quotidien et le conte éternel.

 

Larousse

 

Je vais relire ce livre. Et aussi Les Hauts de Hurlevent.

 

♣♣♣

 

 

Il est question du blasphème juste à un moment dans la chanson; on blasphème quand on imagine Dieu en père Ubu. Or Dieu est en nous. Il est Bonté. Desnos avait de la bonté... il l'avait en lui. Alors le coup du blasphème, c'est le coup de l'absurde. Pas grave, juste un manque d'intelligence intuitive  parfois, à mon sens. Hormis cela, j'aime ces chansons et l'humanité de cette chanteuse.

 

 

 

 

 

07:18 Publié dans Livre, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/01/2020

Au courrier d'hier ♣♣♣ 2020 l'année des planètes

Hier j'ai reçu l'essai de Marielle Macé "Sidérer, considérer". Réflexion sur les camps, notamment celui d'Austerlitz.

 

Un très court extrait :

 

"Le camp de migrants d'Austerlitz n'était pas le plus visible de Paris ; il y avait pourtant quelque chose de sidérant dans son emplacement même ; il se tenait en contrebas et en contrepoint, si je puis dire, d'un autre lieu, très voyant celui-ci, la Cité de la mode et du Design — sorte de paquebot vert acide, lourd, cru, imposant, assuré, insolent, posé directement sur les rives de la Seine ; le camp s'était établi juste devant, sous l'escalier qui conduisait depuis les rives du fleuve vers une sorte de discothèque en plein air intégrée à cette Cité de la mode, le Wanderlust, dont les migrants pouvaient capter le réseau wifi quelques heures par jour ; aux bords de la mode donc, avec son idée à elle du bien, de ce qu'est le bien, en l'occurrence des biens où gît souvent le bien dans notre forme de vie quotidienne (notre forme de vie, à nous,  et cela vaccine déjà contre toute tentation de faire le malin, ou le vertueux, puisque cette pénible Cité de la mode dit bien quelque chose de profondément nôtre et partagé)."

Marielle Macé

 

Commentaire :

 

Du temps de la guerre civile en Espagne, par exemple, les choses étaient plus "claires". D'un côté les "anarchistes" espagnols (qui furent ensuite matés par Franco et Staline), de l'autre, la droite. Bernanos a montré que la droite s'est comportée de façon assassine vis à vis de tout ce qui était pauvre sur un plan pécunier, (perçu par la droite comme dangereux, violent par essence, à éliminer, en faisant montre eux-mêmes d'une extrême violence, absurdité parmi d'autres). Bernanos, croyant catholique, a pris parti pour les apolitiques paysans de l'île espagnole où il habitait alors, ayant été  témoin de l'agression de la part de la droite contre les "pauvres" (sur un plan pécunier). Les troupes de Franco les fusillaient. Bernanos s'est donc insurgé contre Franco.

 

Aujourd'hui, les choses sont moins claires qu'à cette époque, et c'est ce qui pourrait paralyser la jeunesse. Elle ne s'engage plus comme s'engageaient les jeunes anarchistes anglais, irlandais, français, etc., pour combattre Franco. Aujourd'hui nombre de jeunes ne s'engagent pas, faute dirait-on de savoir distinguer qui est qui. Et ceux qui le font, le font pour Daesh, ce qui équivaut sur le plan de la violence politique, à rallier Franco ou Staline.

 

Il reste que les personnes échouées en Europe après la traversée de la Méditerranée sont en danger et tout le monde est d'accord pour dire que nous leur devons d'être humain dans le côté noble du terme. Humain-noble, donc secourables.

Comme on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre, il va falloir apprendre le partage. Ce qui est loin d'être gagné car déjà, parmi les gens nés en France, il y a de nombreux laissés pour compte. Le problème de l'égoïsme et du chacun pour soi est si fort que je me demande si dans la configuration de la guerre civile espagnole, il y aurait encore des personnes pour s'en aller combattre contre Franco. Je me pose la question d'ailleurs pour mon propre cas. Est-ce que j'irais ?

 

Me reste à prier pour moi aussi. Je prie ce jour pour le Courage et la Vaillance, que ces vertus soient, Seigneur, chevillées à nos âmes. Amen.

 

 

 

 

♣♣♣

 

Ici :

 

https://www.stelvision.com/astro/les-spectacles-celestes-a-ne-pas-manquer-en-2020/

11:39 Publié dans Livre, Note, prière | Lien permanent | Commentaires (0)

27/06/2019

Les galopades littéraires

Le Chat Moiré y sera !

65437153_471443173427638_8886330856327610368_n-1.jpg

08:55 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)