Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2020

Vu et écouté sur LCP ♣♣♣ Vocable

Hier j'ai suivi sur LCP un reportage ; il s'agissait d'un Américain vivant sa foi à fond. L'homme est marié avec une charmante femme, et tous les deux vivent la même foi chrétienne. Ils réunissent à eux deux 13 enfants au minois tout aussi charmant. 

 

L'homme raconte comment il a rencontré Dieu. Il était un enfant blanc petit et maigrichon qui a grandi dans un quartier noir ; où les noirs du moins étaient majoritaires. Il affirme avoir été obligé d'être comme eux, c'est-à-dire violent, dans un contexte de violence induite par on ne sait quel mal de vivre. Il n'aurait pas survécu, dit-il, s'il n'avait pas été violent. Ses parents étaient démissionnaires, absents : alcool etc., bref, ne montrant pas d'intérêt pour leur enfant. Il était donc dans l'errance, adolescent ; jusqu'au moment où il  s'est senti attiré par Dieu, sans que personne ne l'incite à avoir recours à Lui. Sans passer par la bible ni rien, il l'a appelé, dit-il. Il s'est un jour senti traversé par une force indescriptible. "De la pointe de son crâne jusqu'en bas". Dieu lui a apporté une réponse qu'il a ainsi traduite : "je ne vais pas prendre ta colère. Ta colère fais-en autre chose. Dirige-la contre ce qui doit être combattu ..." C'était le sens des paroles de Dieu s'adressant à cet homme. Il s'est mis à combattre l'avortement et tout un tas de choses qui le révulsent.

 

Cet homme n'est pas raciste. Des Noirs rejoignent son mouvement mais d'autres, n'ayant pas la même interprétation que lui du message évangélique, s'opposent à lui quand il parle de Jésus, tout comme les Blancs n'étant pas d'accord avec lui.

 

Cet homme est en fait tout amour. Ses treize enfants sont tous épanouis. Il a une grande énergie, joue avec eux. C'est un aimant, comme j'appelle ces "entités" tout à fait touchantes. J'aimerais l'avoir parmi mes amis. C'est rare une personne tout amour. Il combat ses ennemis sans haine, sans tuer. Mais il peut éventuellement parler fort quand ça lui prend.

 

Il est intègre en somme. S'il le pouvait, il viendrait au secours de tous ceux qui sont dans la détresse. J'ai aimé ce reportage et je suis admirative de cette famille, une réelle admiration pour eux.

 

♣♣♣

 

Suite de l'article L'Amazonie est sur son lit de mort, Deathwatch for the Amazon.

de la revue Vocable (octobre 2019)

 

They  [les scientifiques] had begun to suspect that, if tree loss passed a certain threshold, the deforestation would start to feed on itself. Beyond this tipping-point, forest cover would keep shrinking whatever humans might try to do to stop it.  Eventually much of the basin would be drier savannah, known as cerrado. As well as spelling extinction for tens of thousands of species, that devastation would change weather patterns over much of South America and release into atmosphere tens of billions of tonnes of carbon, worsening global warming.

 

 

global : international

 

to feed, fed, fed on into : ici, s'autodétruire

 

tipping-point : point de bascule

 

Forest cover : couvert forestier

 

to shrink, shrank, shrunk : se réduire, diminuer

 

eventually : finalement, par la suite, à terme

 

to spell, spelled or spelt : représenter, signifier

 

weather patterns : conditions météorologiques

 

over : ici = dans (la plupart des régions de l'Amérique du Sud)

 

to release : libérer, émettre

 

billion : milliard

 

carbon : CO2

 

global warming : réchauffement climatique

 

[...] Au-delà de ce point de basculement, le couvert forestier continuerait de diminuer en dépit de tout ce que les humains pourraient essayer de faire pour stopper l'hécatombe. À terme, une grande partie du bassin serait une savane plus sèche, connue sous le nom de cerrado. Outre l'extinction de dizaines de milliers d'espèces, cette dévastation modifierait les conditions météorologiques sur une grande partie de l'Amérique du Sud et serait rejeté dans l'atmosphère des dizaines de milliards de tonnes de carbone, aggravant le réchauffement climatique.

 

 

08:12 Publié dans Lecture, Note | Lien permanent | Commentaires (0)

20/11/2020

Le meurtrier en question ♣♣♣ Suite extrait de l'article sur la forêt amazonienne

Le meurtrier dont nous parle les médias ces temps-ci, lorsqu'on le voit pleurer lors des allocutions de ses beaux-parents dans le contexte de la marche blanche, affiche une mine à la Charly Chaplin. Charly Chaplin qui lui a eu une nombreuse famille, tandis que son imitateur involontaire mentait dit-on lorsqu'il disait vouloir un enfant. À la réflexion il rappelle encore plus, le maigre, dans Laurel et Hardy. "Peter Pan", en certaines circonstances peut devenir dangereux ; un "Peter Pan" jaloux ? Sa victime avait un amoureux dans le voisinage, qui la harcelait au téléphone et qu'elle a écarté, ai-je entendu ; avait aussi une famille aimante, un job. Elle n'a pas senti le mensonge de l'autre. La voyait-il comme une rivale ? Personne ne souhaite cela à quiconque. C'est comme si le meurtrier s'était trompé de route, et ce faisant,  avait fait faire une "fausse route" extrêmement douloureuse à sa victime. Comment ne pas éprouver de compassion pour elle. 

 

♣♣♣

 

Durant la sur-exploitation de la forêt :

 

Over the same period, the average temperature in the basin has risen by about 0,6°C. This century, the region has suffered a series of severe droughts.

 

Average : moyen, moyenne

 

Over : au cours de

 

to rise, rose, risen : augmenter

 

severe : grave

 

drought : sécheresse

 

 Both the reduction in tree coverage and the change in climate were endangering the forest's future well before Brazil's general elections of October 2018.

 

À la fois la réduction de la couverture forestière et le changement climatique ont mis en danger l'avenir de la forêt, et cela, bien avant l'élection présidentielle d'Octobre 2018.

 

 

But after that the forest faced another threat : Jair Bolsonaro, the new president, and arguably the most environmentally dangerous head of state in the world.

 

Mais outre cela, la forêt a dû faire face à une autre menace : JB, le nouveau président, probablement le chef d'État le plus dangereux du monde sur la question de l'environnement. 

 

10:15 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

19/11/2020

Le poulet ♣♣♣ Le cœur ♣♣♣ La forêt

Le poulet malmené. Non à la maltraitance animale, mais ici le poulet est savoureux :

 

http://creseveur.hautetfort.com/

 

Mon côté cancre,  une facette que je reconnais. Je ne me reconnais pas dans le poulet, je précise. Bravo au talent du dessinateur... qui arrive à nous faire sourire par ces temps incertains.

 

♣♣♣

 

Hier soir j'ai regardé un polar. Une scène a retenu mon attention : la jeune policière (qui utilise skype pour s'adonner à sa sexualité épanouie), la jeune policière sexy donc, à un moment donné, prise par son enquête, envoie balader gentiment un jeune homme en détresse qui voulait la remercier pour l'humanité dont elle avait fait preuve à son égard lors de son interrogatoire. Le jeune homme s'est ensuite jeté dans la Seine. La policière se dit que si elle n'avait pas refusé de prendre un café avec lui, peut-être, sans cette goutte d'amertume de trop, le jeune homme ne se serait pas suicidé.

 

Elle est prise d'un grand cafard quand elle voit son cadavre, et arrive son supérieur hiérarchique, joué par Patrick Chenais qui, après avoir pris connaissance de la cause du remords de la jeune femme finit par la consoler en la rabrouant : "vous n'êtes pas assistante sociale", lui dit-il.

 

Cette scène montre que nous sommes dans une société cloisonnée. Notre république prône la fraternité, mais nous nous conduisons en robot trop souvent, en nous justifiant de le faire, comme pris dans un étau qui nous rendrait schizophrène.

 

Des jeunes hommes et jeunes femmes comme ceux-là, en détresse, le pays en est plein. Nous savons que la jeunesse souffre beaucoup. N'oublions pas notre sens de la fraternité, osons desserrer l'étau malsain qui nous étreint et nous alléger le cœur par une fraternité effective.

 

♣♣♣

 

Suite de l'article de Vocable (du 3 au 16 octobre 2019) :

 

Since the 1970s nearly 800,000 km2 of Brazil's original 4m km2 of Amazon forest has been lost to logging, farming, mining, dams, roads and other forms of development — an area equivalent to that of Turkey, and bigger than that of Texas.

 

Depuis les années 1970, près de 800 000 km2 des 4 millions de km2 originaux de forêt amazonienne du Brésil ont été perdus à cause de l'exploitation du bois, de l'agriculture, de l'exploitation minière, des barrages, des routes et d'autres formes de développement - une superficie équivalente à celle de la Turquie et plus grande que celle du Texas.

 

to be lost to : mourir de

 

Logging : exploitation du bois

 

farming : agriculture

 

dam : barrage

 

 

08:26 Publié dans Lecture, Note | Lien permanent | Commentaires (0)