Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2020

Tony

Une chanson de Patrick S. VAST, ébauchée à Lille en décembre 1975 et achevée à Aubenas (Ardèche) en juin 1977.

 

 

13:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

30/05/2020

Le racisme en cause

"By Kassandra Frederique, May 29, 2020

 

The drug war did not create institutional racism or disregard for Black life in the US. However, it feeds and bolsters the racist structures that snuff out Black life daily. This tragic case is no different. Officer Thao invoking drug use as a warning to bystanders and later as pretext for Mr. Floyd’s death is unconscionable, but the real cause of his death was his brutal mistreatment at the hands of police who repeatedly ignored not only his desperate pleas for mercy but also those of bystanders. The real danger we should be drawing awareness to is not drugs, but the ways in which the color of one’s skin, one’s perceived gender—as our trans siblings know all too well (NP : comme nos frères et nos sœurs trans ne le savent que trop bien) —or one’s socio-economic status make them a target for harassment and, far too often, death."

 

Commentaire : lutter contre le racisme c'est lutter contre nos essentialisations concernant tel ou tel groupe humain. Pour d'aucuns ce sera une aversion contre les noirs, pour d'autres une aversion par exemple contre les "sales pauvres", pour d'autres encore une aversion contre les "blouses blanches", et la liste des aversions est longue. Combattre le mal en soi pour s'ouvrir aux autres, facile à dire mais pour certains cela semble dramatiquement difficile, un homme blanc qui étouffe peu à peu un homme noir suppliant miséricorde. Miséricorde en effet, soyons les vainqueurs de nous-mêmes pour faire rayonner la beauté par la bonté.

 

Le beau et talentueux Chuck Berry  :

 

 

Louis et ensuite Bray-Dunes ♣♣♣ Un arbre éperdument ...

Louis XVI avait un beau visage d'après les représentations qu'a trouvées l'ami Patrick. Patrick a écrit cette nouvelle en juillet 2007, après l'élection de Nicolas Sarkozy. Où il semble dire que la popularité tient à peu de chose, il suffit de caresser dans le sens du poil ce gros chat capricieux que semble parfois être le peuple tandis que les "dominants", se retrouvent sinon dans la posture de la souris. La nouvelle :

 

 

Commentaire : je les trouve bien écrites les nouvelles de Patrick ; un style alerte. Je le classe parmi les maîtres de cet art. Cela est un plaisir donc de les lire à haute voix et cela m'a réveillée de faire cet exercice de lecture de bon matin, qui peut par ailleurs servir aux aveugles qui apprécient les nouvelles. 

 

Restons ce matin avec Patrick, avec ce blues en français, en l'honneur de Bray-Dunes :

 

 

♣♣♣

 

Le lierre peut étrangler un arbre en effet, et je n'ai pas pu secourir l'aulne envahi par le lierre année après année, près de chez moi, qui a fini par tomber, raide mort, sur mon toit il y a de cela à peine trois mois, occasionnant de la casse de tuiles... un arbre que nombre de voisins voulaient abattre lorsqu'il était vivant... mais pas moi. Mais mort, il représentait un réel danger d'assommer, voire tuer les enfants qui auraient joué dans le patio au moment où il est tombé, soufflé par la tempête, comme un fétu de paille. Le poème sur l'arbre étranglé par le lierre, ici :

 

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/