Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2017

Il a aidé à vivre nombre de personnes à ce que l'on entend comme témoignages

 Un aidant, et comme pour de nombreux aidants, ses plus proches en ont parfois pâti je suppose. Et il leur a laissé sa voix... et tant mieux pour nous.

 

 

 

 

 

06/12/2017

régal des neurones ♣♣♣ La renouée aux oiseaux m'a appris

 

Je lis en ce moment un livre de Jospeh Kanon. J'ai trois tableaux à la maison, où j'ai écrit pour la journée des phrases de son roman qui ont fait tilt, soit sur le plan de la grammaire, soit sur le plan de la métaphore utilisée, ou parce que la phrase évoque quelque chose de singulier ; j'ai utilisé une grande feuille de papier, où j'ai écrit au feutre la quatrième phrase. Cela permet de ralentir la lecture. D'emmagasiner peut-être quelque code qui m'aurait échappé... car nous sommes dans un roman d'espionnage, où le personnage du père va envoyer un appel à l'aide à son fils, qu'il a masqué,  du fait que même la messagère n'est peut-être pas fiable.

 

Gratitude envers les écrivains. Je ne suis pas toujours sur la même longueur d'onde qu'eux politiquement parlant, mais ceux envers qui j'ai de la reconnaissance sont ceux qui savent qu'eux-mêmes peuvent se tromper (autant que le lecteur) dans l'interprétation qu'ils font de certaines choses et ils font l'effort d'écrire quand même, il faut du courage pour cela.

 

Mais bon, cela reste un talent aussi et chacun sa voie.   

 

♣♣♣

 

Allant voir sur la liste affichée La renoué aux oiseaux, j'ai appris la mort de Johnny Hallyday. J'ai averti immédiatement le rocker Patrick Vast, qui lisait en bas, lui ai passé l'ordi. Me revoilà au bout de quelque temps avec la même chanson que propose la Renouée, mais pour changer, elle est interprétée par Johnny lui-même :

 

 

 

10:42 Publié dans Musique, Note | Lien permanent | Commentaires (0)

19/11/2017

Yes ! ♣♣♣ La pause carotte

 

chorégraphiecanards.jpg

 

Cette photo, je donnerai  ici le nom de son auteur(e) demain pour ceux de passage ici qui ne sont pas abonnés au Daily Ray of Hope, et je mettrai en ligne le poème qui l'accompagne, qui est d'une célèbre aviatrice américaine. Je la garde précieusement pour dessiner le vol des oiseaux. Quelle grâce n'est-ce pas ?  Nous sommes comme handicapés à côté de leur possibilité naturelle de "léviter" aussi élégamment. Pour les croyants c'est la manifestation de l'élégance de Dieu.

Pour l'heure je m'en vais tenter un envol sur tapis volant par le qi gong, pour ensuite assumer avec la forme certaines urgences du quotidien. À demain ! 

 

♣♣♣

 

Pause carotte (c'est une des choses  que je me permets de grignoter  comme en-cas), et pas devant la télé à l'heure qu'il est, où Patrick visionne sur une chaîne qui a l'air de fonctionner pas trop mal (car la 3 et la 2 sont toujours hors service) une émission triste :  un documentaire sur 11 vieilles dames violemment agressées jusqu'à ce que mort s'ensuive, à Paris dans les années 80 (je pense que, outre le qi gong, je vais envisager la pratique du karaté). Donc, Je choisis l'ordi pour ma pause,  et pourquoi pas écouter Barbara ? J'ai parlé d'elle ces temps-ci et cela fait un moment que je n'ai pas écouté l'hyper mélodiste, avec son timbre agréable.

Allez, c'est parti pour la chanson tandis que Jeannote a fini de manger la carotte. Je me souhaite bonne digestion en musique et à vous aussi.

 

 

 

 

   

14:15 Publié dans Musique, Note, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)