Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2012

un peu d'ordre et de suite dans les idées

Je vais m'astreindre à écrire chaque jour au moins une page, sans mettre en ligne forcément sur mon blog. Merci lecteurs pour la stimulation que vous m'apportez.

08:33 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

10/06/2012

Normalité ?

Où se situe la normalité chez les humains ? On se le demande après la lecture de ce genre d'articles où des gens censés aller bien accomplissent des actes particulièrement merdiques ; certains postent leurs videos sadiques ... pour se rassurer peut-être quant à leur adaptation au normal, au mal. La touche finale en somme de leur parfaite normalité, apothéose du beauf qui se lâche. Le lien  :  http://www.protection-des-animaux.org/actualites/archives...

 

 

08:22 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

26/04/2012

Aventure nocturne

Une grande femme debout immobile au fond du patio, qu’est-ce qu’elle fait là ? Elle finit par entrer dans la maison, l’air un peu paumé. Je suis assez interloquée mais elle me parle normalement, n’a pas l’air dangereuse. Tout compte fait, je lui propose un café. Elle accepte, monte à l’étage, je la trouve un peu sans gêne malgré tout. Patrick me parle dans les escaliers, je lui fais signe qu’une inconnue se tient derrière lui, là-haut, dans l’entrebâillement de la porte de son bureau et l‘observe, elle le surplombe de la hauteur de quelques marches. Je voudrais lui dire de faire attention tout de même, ce n’est pas sûr qu’elle soit complètement inoffensive. L’ambiance s’améliore quand j’apprends de la bouche même de la nouvelle venue qu’elle est violoncelliste et s’est tout simplement perdue en voulant prendre un raccourci pour se rendre aux studios de France Inter pour  une interview. Coïncidence heureuse,  l'immeuble où se trouvent les locaux de cette radio est sur le chemin de l'école de Sam et c‘est l‘heure qu‘il s’y rende. Cartable sur le dos il s‘en va tout souriant, la femme se met en devoir de le suivre et arrive ainsi à bon port, un vieil homme l’attendait, un peu inquiet de son retard. Bienveillant, heureux de la voir, il la questionne sans tarder. Elle devient alors une sorte d’Alice au pays des merveilles, initiée par un maître qui lui fait découvrir différentes facettes du monde environnant. De mon côté c’est la détente, je regarde la photo de la musicienne dans le journal, en compagnie de son partenaire musical. C‘est bien elle dans ce grand imper, les cheveux longs raides et emmêlés, un peu hirsute. Je me réveille à demi et me fait cette réflexion que cette femme est assez amusante même si sur le coup son air de rôdeuse maladive m’avait un peu effrayée. Quand j’ai fait ce rêve j’avais éteint depuis peu la radio, la violoncelliste Noémi Boutin et le guitariste Marc Ducret y parlaient de leur musique. Un peu plus tôt encore j’avais vu le voisin vaquer dans son patio avec des airs forcément bizarres en raison de l’exiguïté des lieux.

08:45 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)