Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2016

Ken Loach et ensuite le psychiatre parlèrent de la technologie

Hier j'ai écouté par hasard deux personnes, entre deux somnolences car des préparatifs de la Toussaint m'avaient mise KO, en effet j'achète deux ou trois potées de chrysanthèmes que je repère comme pouvant se démultiplier, c'est à dire que les potées sont constituées de plants mis les uns à côté des autres. Ensuite je récupère les pots vides de plantes aromatiques que j'ai replantées ou autres plantes mises en pleine terre, je les lave, et les remplis de bon terreau pour y replanter séparément les plants de chrysanthèmes, ce qui me donne généralement 10 potées au lieu de trois, de chrysanthèmes bien nourris pour le coup. J'en utilise 6 pour les ancêtres de la côtes d'Opale qui n'ont que nous pour fleurir leur tombe, les autres servent à ensoleiller le patio (eh oui, je casse les codes : les chrysanthèmes ne devraient pas aller juste dans les cimetières, où souvent on ne peut pas prendre soin d'eux, le gardien ayant autre chose à faire que de rempoter des chrysanthèmes affamés), j'avais fait les courses avant, d'où la sieste qui voulait  s'imposer, mais je luttais pour ne pas dormir et j'ai eu raison car j'ai entendu d'abord Ken Loach,  qui affirmait que la technologie était utilisée contre les demandeurs d'emploi non formés à celle-ci. On se servait d'elle pour les plonger dans le désarroi, leur demandant d'utiliser des compétences qu'ils ne pouvaient avoir puisqu'elles ne s'acquièrent qu'après apprentissage d'utilisation des machines en question, en l'occurrence l'ordinateur. Ensuite, peu de temps après, j'ai entendu un  psychiatre dire qu'il utilise certains jeux vidéo pour soigner et souvent guérir des patients touchés parfois par de la "psychose", notamment souffrant de compulsions agressives graves en dépit d'une apparence normale. En outre dit le psychiatre, ces patients développent des compétences pour devenir de bons informaticiens par exemple.

 

Bien réveillée ce matin, j'en déduisis au petit déjeuner que les deux avaient raison : Ken Loach et le psychiatre. Tout est question de briefing. Ceux qui sont briefés s'en sortent, la technologie les sert, ceux qu'on ne veut pas briefer pour d'obscures raisons inavouables finissent par être persuadés qu'ils sont technophobes et sans doute le deviennent-ils vraiment.

03:03 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

25/10/2016

Étrange

Hier à la télévision je regardais les migrants de Calais. En gros plan soudain un visage de jeune homme, grave, il avait l'air un peu famélique...  une tête de Christ, une ressemblance  avec tous les fils du monde sur qui s'abattent des malheurs... Je l'aurais bien invité ce Christ, à la maison. Mais ça ne l'aurait pas aidé.

Puis je pense aux Anglais qui ont voté le brexit... où il y aurait recrudescence de pauvreté pour certaines populations là-bas. Là-bas aussi il y aurait ds milliers de Christ... sans doute des blancs parmi eux, puisque c'est quand même l'Angleterre.

Et puis autour de cela il y a tout le confort auquel nous sommes habitués, nos vies de touristes en puissance, surabondance mais malbouffe pour beaucoup. Besoin de satisfaire les besoins immédiats, les grosses envies de reconnaissance et tout cela...  égos toujours frileux pour eux-mêmes... et les Christ de partout qui attendent, fils de dieu. Pour les femmes, idem, christique. Et les enfants sont là, flirtant avec le triste statut de proies... démontrant que la jungle n'est pas circonscrite à Calais. La société crée encore de la jungle. 

10:16 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)

23/10/2016

Pensée de ce matin

Quand on fait l'expérience de la solitude et que l'on s'apprécie chaque jour un peu mieux, l'on se rend compte à quel point on n'est jamais seul dans cette situation de "solitude"... c'est d'ailleurs pourquoi je pense, d'aucuns la recherchent... ils veulent se retrouver, être eux-mêmes. Le grand luxe !

 

Par ailleurs, il n'est pas interdit de s'octroyer de temps à autre ce qui va suivre (toutefois, comme le chocolat, si vous en abusez, non pas le foie, mais les genoux peuvent en pâtir tout comme pour le qi gong d'ailleurs) :

 

Mais non ce n'est pas antinomique de la méditation ou du qi gong, c'est juste un autre temps du corps et de l'esprit.

 

 

 

09:56 Publié dans Note | Lien permanent | Commentaires (0)