Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2007

Article du jour

Il aura fallu deux cents ans pour imposer la liberté de la presse, il faut maintenant se battre contre la presse pour être libre » Jacques Muglioni (11/03/2003)

Plus de deux semaines après sa sortie en librairie et sa critique dans la Lettre de Polémia du 28 février, l’ouvrage de Pierre Péan et Philippe Cohen « La face cachée du Monde : du contre pouvoir aux abus de pouvoir » continue de secouer la classe dirigeante française.

C’est un livre qu’il faut lire : non seulement parce qu’il est réjouissant, mais surtout parce qu’il frappe au cœur la tyrannie médiatique.

Lire intégralement l'article

06:19 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2007

méditation

Ce serait un symptôme de société très mal portante si trop de gens se mettaient à « faire » des enfants pour s’assurer une protection sociale. Il est évident que ce n’est pas le rôle d’un enfant de protéger un adulte, enfin quelqu'un censé l’être, et pourtant…..

 

 

04:40 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2007

Philosophie

« L'essentiel des religions n'est-il pas plus dans la spiritualité que dans la conformation des individus à un ordre social et moral sacralisé? La spiritualité c'est la vie de l'esprit, celle-ci se nourrit autant de vérité, que de beauté et de justice. Les religions ont souvent dans l'histoire été des freins au développement de la philosophie et des sciences, mais elles ont pu aussi (plus rarement) le favoriser. Pour ce qui concerne le rapport au beau il est indubitable que les religions ont inspiré nombre de chef d'oeuvres. Enfin, s'il n'est pas une religion qui n'ait pu servir de caution à des massacres, elles ont pu aussi servir de soutien à bien des révoltes contre l'oppression. Mais la spiritualité c'est aussi le mysticisme, qui est avant tout l'expérience d'un dépassement de l'individualité, d'une union avec le tout dans un sentiment d'amour infini. N'y a-t-il pas là, au delà des controverses théologiques, un dénominateur commun aux religions?

Ceci dit, n'y a-t-il de spiritualité que religieuse? Il serait bien sûr très réducteur, insoutenable, de limiter la vie de l'esprit, le rapport à la vérité, à la beauté et à la justice à la religion. Quant au mysticisme, il ne manque pas lui non plus d'exister en dehors des cadres religieux dans l'expérience esthétique surtout. »

Lire intégralement le texte ici

20:15 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2)