Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2008

Take Me With You April

Chanson du groupe Vast, Ici

05:39 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

15/06/2008

Chanson

Belle chanson et  beau clip ICI

20:24 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

11/06/2008

Le temps des cerises

"Si une société peut se regarder dans le miroir du roman, s’y reconnaître ou s’y découvrir, la poésie l’invite à sortir de soi, à regarder le monde autrement et perdre ainsi son agressivité vis-à-vis de ce qui lui est étranger."

"Visages de femmes rend hommage à des femmes remarquables, de tous les temps, certaines haïtiennes, ce sont les moins connues : Marie-Jeanne de La Martinière, Claire-Heureuse, épouse de Dessalines et qui, un temps impératrice, mit en oeuvre une politique de santé pour les habitants, Catherine Flon, qui tailla dans le drapeau français et cousut avec ses cheveux le bleu et le rouge du drapeau haïtien, Défilée la folle, qui enterra Dessalines assassiné, la chanteuse Lumane Casimir. D’autres sont célèbres, comme Flora Tristan, qui ouvre le volume : au combat « sur tous les fronts / Pour la dignité de l’homme et de la femme » ; elle était née à Paris le jour même où le chef des insurgés haïtiens, Toussaint Louverture, mourait au fort de Joux : « Un géant, Toussaint Louverture / Se réincarne dans une toute petite fille, Flora Tristan ». Viennent ensuite Louise Michel, « sainte de la révolution », Rosa Luxemburg, assassinée, son corps jeté au canal et, soudain, Joséphine Baker : « Elle incarna un moment dans l’évolution des sociétés », Rosa Parker, qui osa ne pas céder sa place à un Blanc dans l’autobus et dont le procès vit l’entrée en scène de Martin Luther King, Angela Davis, autre Noire américaine en lutte contre le racisme et l’exclusion. Toutes ces femmes ont contribué à rendre la dignité aux bafoués de l’histoire."

L'humanité, Ici 

20:33 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)