Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2017

Carouge à tête jaune, dessiné ce jour ♣♣♣ Au jardin

 

carouge.jpg

 

 

carouge.jpg

 

♣♣♣

 

Yoko et moi avons jardiné ce jour. Un plant avait poussé parmi la potée de géranium et de lierre. La tige était haute et surplombait bien le lierre. Que vais-je faire de ce qui est probablement un plant d'arbuste me dis-je, .... Le replanter à un bon mètre cinquante du grillage en espérant qu'il pousse suffisamment bien pour constituer un petit paravent, rapport à l'intimité à respecter entre voisins. J'entreprends de le déraciner avec délicatesse, profitant de la terre très humide, il ne devrait pas y avoir de problème de cassure au col. Pour plus de sécurité je ne tire pas et enfonce mes doigts dans la terre très mouillée, les recourbe ensuite quand je sens le bout de la racine, et remonte tout doucement la plante de ma main-pelle. Et là, surprise ! je vois des racines certes, mais prises dans un noyau ! ... je me souviens alors avoir repéré un noyau d'avocat qui avait germé ce printemps ou au début de l'été, je l'avais replanté là à tout hasard en lui souhaitant bonne chance, mais je le croyais mort depuis un bout de temps car plus aucune manifestation de lui, en fait, le noyau à peine germé avait disparu sous les feuilles du lierre qui avait pris de l'ampleur.  Mais il a réussi à se frayer un chemin en hauteur de sa tige toute droite au bout de laquelle de belles feuilles tendres prennent le soleil et se rappelle ainsi à mon bon souvenir. Du coup je change mon projet concernant cette plante. Elle trouve place seule dans une jardinière.  La voilà photographiée avec ma tête souriante pas loin. Yoko sent les bonnes ondes du miracle du jour et a le regard limpide du bonheur retrouvé après un été de déprime sans son frère Tigret. Nous voilà tous les trois : l'avocat, Yoko et moi :

 

P1010003.JPG

 

P1010004.JPG

 

P1010005.JPG

 

P1010006.JPG

 

P1010007.JPG

 

 

 

 

 

14:58 Publié dans Dessin, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

28/08/2017

Le lilium henryi et les chats ♣♣♣ L'oiseau taiseux ♣♣♣ Le masque de Zorro

 

Le lilium henryi est un lis toxique pour les chats.

 

Lu dans Wikipédia, traduction dessous :

 

Cats

Cats are extremely sensitive to lily toxicity and ingestion is often fatal; households and gardens which are visited by cats are strongly advised against keeping this plant or placing dried flowers where a cat may brush against them and become dusted with pollen which they then consume while cleaning. Suspected cases require urgent veterinary attention. Rapid treatment with activated charcoal and/or induced vomiting can reduce the amount of toxin absorbed (this is time-sensitive so in some cases vets may advise doing it at home), and large amounts of fluid by IV can reduce damage to kidneys to increase the chances of survival.

 

Les chats sont extrêmement sensibles aux toxines du lys et l'ingestion leur est souvent fatale. Il est fortement conseillé aux occupants de maisons avec jardins qui reçoivent la visite de chats de ne pas garder cette plante (lilium henryi) ou d'en mettre de séchées  chez eux. Le chat peut s'y frotter et s'imprégner de pollen qu'il va ensuite consommer en faisant sa toilette. Les chats suspectés d'avoir été empoisonnés requièrent l'intervention urgente d'un(e) vétérinaire. Un traitement rapide  avec des charbons actifs  et/ou  des vomitifs peuvent réduire la quantité de poison absorbé (c'est une question de temps, c'est pourquoi dans certains cas les vétérinaires peuvent éventuellement conseiller  de faire cela chez soi), de grandes quantités de liquide par intraveineuse peuvent réduire les dommages causés aux reins et augmenter les chances de survie.

 

♣♣♣

 

"Le plus élégant des échassiers européens" serait un oiseau plutôt taiseux ; il a  quand bien même été enregistré....  en effet quand on la dérange, l'aigrette garzette émet des cris rauques, et elle sait pousser des cris d'alarme aussi... élégante mais pas chanteuse ?

Taiseuse la plupart du temps, toutefois en vol elle émet d'agréables sons discrets. 

Son cri, ici :

 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/aigrette.garzette.html

 

En réveil-matin, pourquoi pas ? Imaginez un réveil doté du cri d'alarme de l'aigrette garzette pour vous faire lever à toute vitesse.  C'est une méthode militaire, sinon Ronsard paraît-il optait pour le violoncelle pour se réveiller, et ainsi augmenter ses chances de pondre un beau poème (mais c'est peut-être une fake news d'un paparazzo ou d'une paparazza  sans scrupule)

 

♣♣♣

 

Le masque pour sauver les chevaux du harcèlement des mouches. Les masques-sauveurs. Photos prises lors de ma promenade d'hier :

 

P1010067.JPG

 

P1010046.JPG

Quand on parle de Ronsard, on voit la rose. Depuis avant-hier, où je l'ai photographiée, d'autres sont venues. J'espère qu'elles seront de bonnes ambassadrices  auprès de mes voisins. Je pense que oui, car depuis, ils ont tourné le transat vers elles.

 

P1010056.JPG

"Merci d'avoir signalé pour le poison."

 

P1010044.JPG

"Rester chez soi au lieu de vagabonder chez les voisins, c'est encore mieux.  Sans compter le risque d'attraper des oiseaux  et d'être rongé par le remord ensuite... enfin moi, je n'attrapais que des mouches et des araignées ainsi que quelques papillons au début de ma vie, depuis même ces petites proies me laissent indifférent, je ne chasse jamais ... mais je pense aux chats tueurs en série, la compassion est inscrite dans mes gènes, toutefois il y a des limites à la génétique, le lys tueur, je n'irai pas jusqu'à éprouver pour lui le moindre sentiment de pitié, juste envie de le piétiner."

 

Mon commentaire : ne piétinez pas le lys henryi, bien sûr. Les dires de l'impulsif Yoko ne sont pas à prendre à la lettre. N'en mettez pas chez vous si vous avez des chats, c'est tout.

 

11:49 Publié dans Lecture, Photo | Lien permanent | Commentaires (0)

04/06/2017

Photos

P1010016.JPG

P1010018.JPG

P1010019.JPG

20:43 Publié dans Photo | Lien permanent | Commentaires (0)