Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2016

éphéméride

léclatderire0001.jpg

 

 

L'homme n'était pas venu au Touquet pour se reposer mais pour signer ses livres dans une librairie de la ville. Il se laissa tenter par une promenade sur la plage. "Transats gratis !" s'exclama-t-il. Grosses chaussures aux pieds, il s'empêtra dans le sable, sa besace toujours serrée contre lui, et s'affala de tout son long sur la toile rigide du canapé à roulettes en éclatant de rire.

08/07/2016

Les ombres

lesombres0001.jpg

Le dessin de quelques mois n'est pas de Léonard de Vinci, il est de moi copiant Morris, et il est ce qu'il est, pas si anodin bien que mis en vignette seulement,  car il m'inspira ces quelques lignes et donc c'est un dessin qui invite au dialogue, comme beaucoup de dessins :

Le Don Quichotte moderne doublé de Rossinante, c'est Lucky Luke et son cheval en silhouettes. Les ombres ne sont que silhouettes sans visage qui se fondent dans l'inconnu. Elles matérialisent la fragilité du vivant. Du vivant traversé, potentiellement agi par l'inconnu dont nous avons perdu la trace, dont nous cherchons la trace. Sensation d'infini que de contempler l'horizon, de temps qui ne manque plus soudain quand il se mêle au paysage offert.

 

 

 

 

01/07/2016

retour

Retour ici avec ce poème écrit hier soir :

 

ce chat
ignore la chose ordinateur
Rien ne l'attire à l'écran
non plus le son sortant de l'appareil
ne lui fait dresser l'oreille
et c'est pareil pour la télévision.

Un aquarium présenterait-il quelque intérêt pour lui ?
Le poisson derrière sa paroi de verre
serait-il moins abstrait ?

Et la voiture qui passe,
de derrière la vitre, a-t-il même entendu
ses freins crisser dans la nuit silencieuse ?

ce chat béat sourit
ma main dans son pelage doux, il agrée
le fait savoir de sa queue qu'il balance
le reste ma foi semble-t-il dire
n'a  pour ce moment aucune importance.

 

La lecture de ce matin sur internet :

http://www.cefro.pro/