Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2009

Projet de lecture

... "C'est en anglais que, en 1946, l'écrivain juif autrichien Robert Neumann (1897-1975), exilé à Londres, écrivit une première fois Les Enfants de Vienne - un roman-témoignage sur les enfants que les années de guerre, la chute des nazis, la déroute générale du Reich et le naufrage de toutes ses institutions transformèrent en gamins errants, vivant en bandes aléatoires et craintives, hantant les rues et les caves de la capitale autrichienne en pleine débâcle. ..."

Article intégral : http://www.telerama.fr/livres/les-enfants-de-vienne,49250...

11:05 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2009

Guattari

"... Dès l’introduction, Guattari nous rappelle que la « crise » (les « crises » multiples que les sociétés capitalistes connaissent sans cesse, et dont celle que nous vivons aujourd’hui n’est que la dernière en date) ne sont pas des fatalités inéluctables, mais les conséquences directes de choix d’ordre économique, soutenus par des stratégies politiques ultralibérales à l’échelle planétaire. On ne cesse ainsi de « prendre l’effet pour la cause » et de justifier des arbitrages politiques par les dures nécessités d’une économie qui échapperait désormais à tout contrôle étatique, en feignant d’oublier que la dérégulation de l’économie et de la finance à l’échelle planétaire n’a été rendue possible que par des choix politiques préalables. Tout est mis en œuvre ainsi pour nous présenter la crise comme « une évidence apodictique » : « Le chômage, la misère s’abattent sur l’humanité comme des fléaux bibliques. Dans ces conditions, on ne peut plus concevoir, à quelques variantes près, qu’une seule politique économique possible en réponse à la seule description concevable de l’économie politique. » (p. 56) ... "

http://www.laviedesidees.fr/Actualite-de-Guattari.html

08:42 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2009

Prisoners of Freedom. Human Rights and the African Poor

"… Un fil rouge lie la question de l’activisme des droits de l’Homme par rapport à l’utilité du chichewa : « where will you go with it ? » ; le « lorry boy » Yamikani Chikondi et les parents de Chinsapo qui demandent à leurs enfants de fuir les étrangers (p. 180). Des vies désemparées si bien représentées par le titre de l’un des paragraphes du deuxième chapitre, memento de la dérangeante humanité de ces oubliés des droits de l’Homme : « Poor Translations for Poor People ». L’auteur d’un tel titre mérite attention."

http://etudesafricaines.revues.org/index14061.html

09:06 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)