Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2013

Pas vu Samuel

Aujourd'hui je me suis rendue à l'hosto pour une visite à Samuel, j'avais acheté du raisin bio afin qu'il se régale sous le chaud soleil d'automne. De peur qu'il n'y ait un problème j'avais téléphoné une heure auparavant pour confirmation de la visite, afin qu'il ne loupe pas ce moment sous le soleil radieux. Arrivée là-bas, j'ai attendu un certain temps, j'ai vu défiler pas mal de jeunes gens en blouse blanche arborant des sourires bananes qu'ils s'adressaient mutuellement tandis que j'étais dans le hall en train d'attendre. J'ai eu la sensation que quelque chose n'allait pas, Sam n'arrivait toujours pas. Malaise, cœur qui bat trop vite, tension artérielle qui fait des siennes. Je tape doucement à la porte du secrétariat ( j'allais dire du commissariat je ne sais pas pourquoi), la secrétaire me dit qu'elle va leur demander ce qui se passe. Le malaise grandit, je parle bas, comme quoi je n'ai pas le temps, que j'ai des gens à voir et je me sauve pour ne pas étouffer sous l'effet du malaise. Sam dans sa piaule, ne verra pas le ciel bleu, si bleu d'aujourd'hui.  

Personnellement, les blouses blanches m'angoissent tellement parfois que dans le cas de figure de Samuel, je me sentirais délivrée avec l'arrivée de robots qui m'aideraient, me seconderaient auprès de Sam. "Les robots arrivent" disent certains avec angoisse alors que pour moi ils représentent désormais un espoir.

Un chanson pour lui,  parce que je ne trouve pas les mots pour prier.

 

 

  

 

  

17:36 Publié dans Musique, Note | Lien permanent | Commentaires (0)

27/08/2013

Raoul Vaneigen

Raoul Vaneigem dont il était question sur France Culture ce matin a composé cette chanson, chantée par Jacques Marchais. Il y a des fantasmes dans ces vieux rêves de liberté, l'utopie et le fantasme sont proches, on en a besoin sûrement, c'est pourquoi je les respecte. Voici la chanson :

 

Beau grain de voix Léo et Jacques... écoute agréable.

 

Et pour finir mon écoute musicale du matin, je n'ai rien contre un Crazy Cavan ; Crazy Cavan, Jacques et Léo, il n'y a pas que moi pour penser que sous des tempos différents, ces hommes se ressemblent d'une certaine façon, si ? 

Tant que j'y suis, avant de quitter le blog, un extrait de Vince et j'aurai fait un tour d'horizon assez représentatif des chanteurs que j'apprécie beaucoup.

 

 

 

 

21/08/2013

Ahmet Kaya

08:44 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)