Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/05/2019

La dame

 

 

Il y a comme un paradoxe dans ce que je viens d'entendre à la télé à propos de l'homme que l'on va cesser d'hydrater ce jour afin qu'il meure, Vincent Lambert. Le refus de l'eau : tout un symbole !

Le paradoxe réside en ce que la personne qui vient nous "expliquer les choses" au journal télévisé nous dit que "Non, au contraire, ce n'est pas l'arrêt des soins, mais le début des soins car nous avons commencé à le sédater fortement."

Lorsque tout est paralysé, l'esprit engourdi, on ne sent plus la soif ?

Le soin, c'est d'abord l'eau.

Pourquoi ne confie-t-on pas cette personne à ses parents ? Pourquoi le retenir prisonnier à l'hôpital, puisque l'hôpital exprime son ras le bol depuis longtemps vis à vis de ce patient.

Une blouse blanche qui se prend pour un Dieu ?

Je te salue Marie, mère aimée de Jésus et de bien d'autres. N'abandonnons pas cet homme à une agonie douloureuse, une agonie de la soif, Mère aimante, sois avec nous auprès de lui. Amen.

 

 

14:20 Publié dans prière, vidéo | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2019

Prière enseignée par l'ange ♣♣♣ L'extrait

Prière enseignée par l'ange :

"Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne Vous aiment pas.

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre le très précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Jésus-Christ, présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis de son très Saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs. Amen."

 

Lue sur le site Hozana, ce soir.

 

Mon commentaire : l'ange parle de l'Ame, du Corps, du Sang et de la Divinité de Jésus Christ. Le tout est un Temple que le Chrétien qui a la foi intègre, ainsi que l'histoire de ce Temple, faite de l'incarnation de Jésus, fils de l'homme comme il s'est lui-même appelé, du sang versé et de cette foi en Dieu.  Voilà ma façon de comprendre le propos de l'ange. En fait, le chrétien intègre tout cela s'il comprend. Sinon il sera amené à comprendre (ce qui est mon cas car je ne comprenais plus il fut un temps), à moins que la personne opère un autre choix et soit chrétien.ne de vitrine ou une personne qui prend un autre chemin ou encore, "qui s'en fout". Il s'agit de Liberté. La conversion ne s'impose pas, c'est une prise de conscience. Si le Christ est offensé, c'est par l'indifférence aux cruautés du monde sur les plus vulnérables et à l'inconscience et indifférence de ceux qui veulent dominer à tout prix. Au prix du crime.

J'ai dit la prière de l'ange, en toute liberté, cela va de soi. Et je pense que c'est une prière pour ceux qui ont été confiés au Christ et qui sont perdus pour le moment.

 

♣♣♣

 

Extrait lu sur le site Marie de Nazareth :

 

 

"Plus d’un demi-siècle s’est écoulé, l’Arche est devenue une communauté présente dans le monde entier. Quant à celui que Jean Vanier considérait comme son père spirituel, le père Thomas Philippe (mort en 1993), une enquête canonique a conclu à sa culpabilité dans des affaires de mœurs en en 2015. Ce fut pour Jean Vanier, au crépuscule de sa longue et belle vie, une nouvelle et terrible épreuve qu’il accueillit comme les précédentes, avec cet étonnement douloureux d’un « fou en Dieu » pour qui « tout est grâce » : la miséricorde divine se sert de tout !  

En lien ci-dessous, une très belle biographie de Jean Vanier par Charles Wright dans l’hebdomadaire « La Vie »."

Philippe Oswald

21:32 Publié dans Note, prière | Lien permanent | Commentaires (0)

10/05/2019

trash dans le sens : jeter, bazarder ♣♣♣ Les amies du soin ♣♣♣ Poésie divine et musique

Accrochez-vous, cela est trash dans le sens où l'on parle de choses taboues comme les "jetés", "bazardés", et là c'est encore une fois un inversement des valeurs "amour, gloire et beauté" version consumériste, que notre société promeut. On peut voir cela, pour les non préparés, comme de l'hyper provocation, mais cela n'en est pas. Il s'agit de foi.  Lu ce matin dans ma boîte mail :

 

   

"Saint Damien de Molokaï (1840 - 1889)

 

Joseph de Veuster naît dans une famille belge de langue flamande au village de Tremelo en 1840. Il est le septième de huit enfants dont quatre entreront en religion. Il suit l’un de ses frères dans la Congrégation des Sacrés Cœur de Jésus et Marie (ou Pères de Picpus), prenant le nom de Damien. Il y développe son amour de l’adoration eucharistique qui sera son seul soutien dans les heures de solitude, et son amour de la Sainte Vierge. Dans son ardeur missionnaire, le jeune religieux s’adresse directement au supérieur général et obtient la permission de partir, à la place de son frère tombé malade, dans la mission nouvellement fondée aux îles Hawaï. Il s’embarque avant même son ordination sacerdotale qui lui sera conférée à Honolulu. Le gouvernement avait regroupé d’autorité tous les lépreux de l’archipel dans l’île Molokaï, le Père Damien est choisi parmi d’autres volontaires pour assurer une présence sacerdotale dans cet enfer de désespoir et de misère morale. Il organise alors la vie religieuse, sociale et fraternelle dans cette île mise au ban de la société. Il se solidarise avec les lépreux (il aimait dire: "nous les lépreux") et même, malgré ses précautions, il est atteint à son tour par la maladie. “Qu’il est doux de mourir comme un enfant du Sacré-cœur”, disait-il à son dernier jour. Il avait souhaité que ce fut le jour de Pâques; ce fut le Lundi Saint, 15 avril 1889.

 

Prière 

 

Prions pour ceux qui s'engagent, de par le monde, auprès des plus délaissés, des rejetés, au péril de leur vie."

 

Comment : je vous avais prévenus !

Pour ma part, je comprends et j'ai dit le Notre Père.

 

♣♣♣

 

Cette démarche, n'étant pas un suicide de la part de Damien de Molokaï, rien de nous empêche de rendre nos médicaments

 

NP : à la relecture je vois que j'ai oublié le "p" de prendre. J'ajoute la précision : "de prendre les médicaments sans être en contradiction avec sa démarche". Reprise de la suite du texte, non retouché :

 

Mon médicament étant le yoga et qi gong, ce matin, j'ai fait la séance intitulée "to  purge and tonify" et ensuite la séance pour le foie, qui apprend une posture assise toute simple, l'arrière train surélevé sur un petit tabouret en ce qui me concerne, sur lequel j'ai posé un plaid replié quatre fois afin de surélever un peu plus et ainsi de pouvoir tenir la posture longtemps, avec l'arrière des genoux qui, ainsi, ne sont pas compressés.

 

Au mitan de la séance qui est très douce, vous avez quand même un ou deux exercices où il faut replier les jambes, au sol. Là, je me souviens de l''exercice préparatoire de Maryse (Lehoux), qui s'intitule "Petits matins pressés". Dans cette séance de Maryse, allongé.e au sol, munie d'une écharpe sous la voûte plantaire, on fait des cercles avec les jambes, ce qui prépare ensuite à être plus en mesure de les replier comme le demande à un moment donné, l'autre "fée des bois", de la première séance.

Elles sont mes médicaments du jour. 

Pour moi, ce sont des amies de la Mère de Jésus, pas de contradiction avec elle à mon sens car leur démarche de soin est généreuse, mais, comparé à Damien, sans la dimension sacrificielle. Chacun reste libre d'aller jusqu'où il peut ou choisit d'aller. Et là, de toute façon, ça va dans le bon sens.

 

La séance pour le foie de la "fée des bois" :

https://youtu.be/1VC14729xQQ

 

♣♣♣

 

Telle est la nature du citronnier que, lorsque ses branches poussent vers le haut, il reste stérile; mais plus ses branches s’inclinent vers le sol, plus il porte de fruits. Celui qui a quelque intelligence comprendra.

Jean Climaque, L’humilité du citronnier (viecontemplative.saintefamille.fr)

 

Lu sur le site Jubilate Deo