Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2020

Les politiques ♣♣♣ Le bien associé à la lumière

Pourquoi entendons-nous dire que les français sont dégoûtés par la politique ?

 

Un journaliste posait cette question à peu près dans ces termes à une politique de Marseille ce matin, qui lui a répondu qu'elle se décarcassait au long d'un temps pour les gens de sa ville au point de délaisser sa famille, qui pourtant lui est plus chère que tout.

 

 

J'arrive sur ma boite mail qui me donne un élément de réponse sur le pourquoi parle-t-on de dégoût de la politique chez les français, avec cette proposition de prière sur le site Hozana :

 

 

Prière

 

Prions pour les personnes assoiffées de pouvoir, que le Seigneur les touche de sa grâce et qu'elles changent de chemin de vie.

 

Amen.

 

Commentaire :

 

ce qu'entendent par "politique" nombre

 

de français est donc

 

 

"soif de pouvoir", est donc "égoïsme".

 

On n'attend plus rien des politiques, 

 

pourquoi ?

 

 

Pour ne plus attendre, pardi.

 

Et de ce fait,

 

faire soi-même les choses autant

 

que faire se peut. Car on n'est jamais mieux servi etc.

 

C'est alors que l'on s'aperçoit que

 

les gens aiment se

 

mettre les uns aux autres

 

des bâtons dans les roues,

 

en faisant de la politique.

 

Ayant une propension à se réserver à eux

 

 

  les  avantages qu'ils ne veulent

 

  partager qu'en nombre

 

 

réduit.

 

 

 

On revient au problème de l'égoïsme

 

qui va de pair avec

 

 

exclusion.

 

 

 

Nous devrions tous être dans l'âme

 

 

papa et maman

 

 

pour devenir meilleurs envers autrui.

 

 

Je dis "dans l'âme", au regard de ceux

 

 

  qui, pour une raison ou une autre,

 

n'ont pas d'enfants

 

biologiques.

 

Et parce qu'en avoir de façon biologique

 

ne garantit pas

 

que nous soyons papa, maman

 

  dans l'âme.

 

♣♣♣

 

Où l'on voit dans l'extrait qui va suivre, que le bien est

 

associé à la lumière et l'ombre, au mal. 

 

 

L'ombre n'est pas forcément  le mal.

 

 

Et la lumière peut aveugler.

 

 

"Une ombre de tristesse", par

 

 

exemple, fait référence à la douleur, qui en soi, peut

 

 

être (pas toujours), une forme de bien. 

 

"Mikhaïl Boulgakov

 

Aie donc la bonté de réfléchir à cette question : à quoi servirait ton bien si le mal n’existait pas, et à quoi ressemblerait la terre, si on en effaçait les ombres? Les ombres ne sont-elles pas produites par les objets, et par les hommes? Voici l’ombre de mon épée. Mais il y a aussi les ombres des arbres et des êtres vivants. Veux-tu donc dépouiller tout le globe terrestre, balayer de sa surface tous les arbres et tout ce qui vit, à cause de cette lubie que tu as de vouloir te délecter de pure lumière?

 

Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite (Coll. Pavillons Poche/Laffont, 2012)"

 

 

06/01/2020

Rien d'autre que ... ♣♣♣ Le conte ♣♣♣ La galère

Evening Song

 
Willa Cather

 

♣♣♣

 

Le conte :

 

Extrait :

 

[...]

 

"étrange touche fauve vibrante, venait s'amarrer délictueusement à ce long corps de béton nu et gris, juste bon à déchirer le roide manteau de pluie et à érailler la plainte lancinante du vent de noroît qui crie et siffle. C'est là que Loup venait prendre, depuis un temps que certains observateurs auraient juré immémorial, sa veille.
Si chacun, alentour, s'autorisait parfois à parler de lui, peu de personnes, en revanche, s'aventuraient à vous le décrire, à vous offrir la précision d'un détail physique, la fulgurance d'un trait de caractère. Autant d'application de la mémoire qui aurait subitement trahi un début de connivence."

 

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/archive/2019/12/04/aux-aguets-sur-la-dune-de-dominique-roger-6195468.html

 

♣♣♣

 

Lu sur Marie de Nazareth :

 

"À Noël, le groupe djihadiste État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP), issu d’une scission au sein groupe Boko Haram, a assassiné onze chrétiens enlevés dans le nord-est du Nigeria. Pour faire connaître au monde entier leur crime, les terroristes ont adopté l’odieux procédé de leur modèle, Daech, en filmant cette exécution collective et en diffusant la vidéo le 26 décembre. C’est « un message aux chrétiens du monde entier » déclare un homme au visage masqué dans cette vidéo diffusée par Amaq, l’agence de propagande de l’État islamique. Prétexte avancé : venger la mort du chef de l’État islamique (EI), Abou Bakr Al Bagdhdadi, tué lors d’une intervention américaine en Syrie, en octobre dernier.

Si les islamistes commettent des atrocités dans le monde entier, ce nouvel épisode macabre rappelle que le Nigéria est de loin le pays qui paie le plus lourd tribut à la véritable extermination des chrétiens qui s’avère être l’un des principaux objectifs des « fous d’Allah »."

 

Prière du matin : Bien aimé Seigneur Christ, je t'aime de tout mon cœur et plus que tout car tu es infiniment bon. Du royaume des cieux où tu te trouves, prends pitié de nous. Amen.

 

Commentaire : ceux qui défendent la colonisation doivent se poser des questions, car vraiment, les ex pays colonisés souffrent de la misère. De tels crimes auraient-ils été commis sinon ? Ici en France on a quelque chose de ressemblant parfois.

Sur le plan individuel savoir pratiquer le karaté doit être bien utile. En ce qui concerne les attaques au couteau, on peut parer. 

Les armes à feu on créé un cercle vicieux, car pour se défendre de criminels qui en possèdent et veulent vous tuer avec, il faut en posséder une soi-même.

Trump a fait feu par robot interposé, ce n'est pas glorieux non plus.

Pour d'aucuns, exhiber une religion, c'est juste un folklore. 

Et pendant que ces criminels tuent des innocents sous prétexte d'une religion, le monde brûle. Castor fait très bien le point là-dessus :

http://leblogducastor.hautetfort.com/

07/12/2019

Salut Line, hello Romane

 Le télé film d'hier sur l'ado qui ne veut pas intégrer la seconde générale et préfère se tourner vers un BEP informatique du fait d'être à l'aise dans ce domaine, m'a plu.

 

Cela vous fait une belle jambe me direz-vous. Comme si je mettais un like et plus personne, fin de l'histoire.

 

Aussi, je vais essayer de développer un peu plus. Line Renaud, débordait de générosité non feinte dans ce film ; Romane Bohringer jouait sans fard. Zéro narcissisme ce qui est un signe de grand talent chez une actrice. L'ado n'était pas mauvais acteur non plus.

 

Mais surtout le film informe avec humanité, interpelle en douceur. La vieille dame n'a rien d'une Tatie Danièle acariâtre qui pousse une autre mémé, gentille quant à elle, "dans les orties" avec en final, mort de celle qui était trop serviable ; morte  par excès de gentillesse donc.

 

La vieille dame que campe Line Renaud, n'a rien d'une poupée blonde émoustillant quelques pontes de la médecine médiatique et des hommes politiques au sommet de leur gloire. La vieille dame a le ton juste, elle est au-delà d'un simple physique. Bien qu'elle ait du caractère, cela n'empêche pas qu'elle soit humaine, d'une humanité bénéfique.

 

Des messages sont passés dans ce film sur les dysfonctionnements de la société : le personnage que joue Line Renaud a dû mettre son mari les trois dernières années de la vie de celui-ci, en EPHAD parce qu'il souffrait d'une maladie dégénérative. Un EPHAD qui a pompé toutes les économies du couple. Est-ce normal ? La veuve finit par être expulsée de son logement. 25 euros la chambre d'hôtel donc trop cher, donc la rue. La rue désormais "sans vertus", où meurent nombre de SDF après maintes galères. Est-ce normal ?

 

Bravo ce téléfilm. L'ado finalement prend la filière BEP et l'on comprend qu'il est sauvé. Sa planche de salut : l'informatique, où il excelle .

 

Seul "bémol" (c'est un euphémisme) : les milliers d'ordinateurs qui finissent à la casse en Inde, altèrent gravement le système nerveux des enfants qui en récupèrent les pièces. Idem pour les Iphones et autres choses du genre.

Il va falloir trouver une solution pour le recyclage des ordinateurs et consort,  ainsi que pour les enfants en danger.   Ce sera ma prière du jour.

 

 

 

 

10:45 Publié dans Note, prière | Lien permanent | Commentaires (0)