Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2020

Gigantomachie, titanomachie ♣♣♣ Poème du jour

Ici :

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmogonie

 

Commentaire : la figure idéale de la religion chrétienne est la Bonté, incarnée par le Christ ; mais peut-être aussi la figure idéale comporte la Bonté, dans la religion juive car on trouverait cette vertu valorisée dans la bible, en la lisant avec attention. Pour répondre plus sûrement  il faudrait que je la connaisse mieux. Le bouddhisme aussi valorise cette vertu et si cela se trouve, l'Islam aussi.  

 

Les hommes et j'entends les femmes également, ont besoin de cette intelligence suprême qu'est la Bonté car sinon, c'est la barbarie. Je regarde ces temps-ci un feuilleton qui aborde le thème, ou plutôt la problématique du trafic d'organes, où des cliniques privées pourraient, dans cette fiction, éventuellement donc, couvrir ce genre de trafic. Où est dénoncé que des personnes voulant donner un rein pour avoir un peu d'argent, se retrouvent assassinées, puis en "pièces détachées" pour alimenter ce trafic. Où est l'intelligence ? puisque l'on descend jusqu'à une forme de cannibalisme de la part de personnes se trouvant plus intelligentes que la moyenne. Où est l'obscurantisme en ce cas de figure, sinon chez ceux qui s'adonnent à ce trafic.

 

Bonté de Soolking envers les siens, un cercle de vertu qui peut toujours s'élargir. Musique très chouette de plus. Ici  :

 

 

♣♣♣

 

Léon-Paul Fargue

 

Un jour, au crépuscule, on passe, après la pluie.
Le long des murs d’un parc où songent de beaux arbres…
On les suit longtemps. L’heure passe
Que les mains de la nuit faufilent aux vieux murs…

 

Mais qu’est-ce qui vous trouble au fil de l’heure pâle
Qui s’ourle aux mains noires des grilles?
Ce soir, le calme après la pluie a quelque chose
Qui fait songer à de l’exil et à la nuit…
On entend le bruit nombreux
Des feuilles partout
Comme un feu qui prend…
Des branches clignent.
Le silence épie
Et il passe des odeurs si pénétrantes
Qu’on oublie qu’il y en ait d’autres
Et qu’elles semblent l’odeur même de la vie…

 

Plus tard, un peu de soleil dore
Une feuille, et deux, et puis tout!
Alors, l’oiseau nouveau qui l’ose le premier
Après la pluie
Chante!
Et comme une âcre fleur sort d’une lampe éteinte
Il monte de mon cœur l’offrande d’un vieux rêve…

 

Un rayon rôde encore à la crête du mur,
Glisse d’une main calme et nous conduit vers l’ombre.
Est-ce la pluie? Est-ce la nuit?
Au loin, des pas vieux et noirs
S’en vont
Le long des murs du parc où les vieux arbres songent.

 

Léon-Paul Fargue,  Au fil de l’heure pâle, dans: Pour la musique (espritsnomades.com)

image: Parc Monceau, Paris / France (photo-paysage.com)

 

Lu sur le Blog Jubilate Deo

 

***

Léon-Paul Fargue, poète et piéton de Paris :

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9on-Paul_Fargue

 

 

19/01/2020

Le propos du matin ♣♣♣ l'héroïne

Mon propos ne vise pas les personnes qui sont atteintes de particularités physiques comme le nanisme (Bonjour Mimi Matie), non plus les personnes muettes, aveugles et tout cela, non plus les personnes trisomiques, sauf si on peut  ajouter le gène manquant ou retirer celui en surplus, qui fera disparaître la trisomie (et non la personne au gène manquant ou en surplus), non plus les personnes atteintes d'autisme (sauf si le gène qui donne l'autisme peut se réparer). Je pense aux maladies graves, qui font beaucoup souffrir les personnes qui en sont atteintes. Pourquoi  parlerait-on d'eugénisme en ce cas si un scientifique intervient pour réparer le gène  générateur de souffrance ? S'il y a un gène de l'autisme, que l'on peut réparer pour supprimer l'autisme et non la personne qui porte ce gène, j'insiste (ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain), pourquoi pas ?

Ange ou démon, le scientifique peut choisir de quel côté il sera.

Ce que d'aucuns appellent obscurantisme quand on leur parle de miracles (ici il s'agirait plutôt de bonnes inspirations), d'autres remplacent ce mot par celui-ci : merveilleux. S'agissant de guérisons c'est plus logique.

 

Prière du matin : Que ta Volonté soit faite, mon Dieu. Amen.

 

Commentaire : j'ai comme l'impression que Dieu serait plutôt d'accord avec mon propos du matin. Mais bon, je me garderai bien de parler à sa place de peur qu'il "ne m'en cuise"

 

♣♣♣

 

Des personnes désemparées face à l'héroïne : Ici

 

12:17 Publié dans Note, prière | Lien permanent | Commentaires (0)

17/01/2020

Lecture du matin ♣♣♣ Plus grand que soi ♣♣♣ Les trains

Lecture du premier livre de Samuel

 

En ces jours-là,
    tous les anciens d’Israël se réunirent
et vinrent trouver Samuel à Rama.
    Ils lui dirent :
« Tu es devenu vieux,
et tes fils ne marchent pas sur tes traces.
Maintenant donc, établis, pour nous gouverner,
un roi comme en ont toutes les nations. »
    Samuel fut mécontent parce qu’ils avaient dit :
« Donne-nous un roi pour nous gouverner »,
et il se mit à prier le Seigneur.
    Or, le Seigneur lui répondit :
« Écoute la voix du peuple
en tout ce qu’ils te diront.
Ce n’est pas toi qu’ils rejettent,
c’est moi qu’ils rejettent :
ils ne veulent pas que je règne sur eux. »

 

    Samuel rapporta toutes les paroles du Seigneur
au peuple qui lui demandait un roi.
    Et il dit :
« Tels seront les droits
du roi qui va régner sur vous.
Vos fils, il les prendra,
il les affectera à ses chars et à ses chevaux,
et ils courront devant son char.
    Il les utilisera comme officiers de millier
et comme officiers de cinquante hommes ;
il les fera labourer et moissonner à son profit,
fabriquer ses armes de guerre et les pièces de ses chars.
    Vos filles, il les prendra
pour la préparation de ses parfums,
pour sa cuisine et pour sa boulangerie.
    Les meilleurs de vos champs,
de vos vignes et de vos oliveraies,
il les prendra pour les donner à ses serviteurs.
    Sur vos cultures et vos vignes il prélèvera la dîme,
pour la donner à ses dignitaires et à ses serviteurs.
    Les meilleurs de vos serviteurs, de vos servantes et de vos jeunes gens,
ainsi que vos ânes,
il les prendra et les fera travailler pour lui.
    Sur vos troupeaux, il prélèvera la dîme,
et vous-mêmes deviendrez ses esclaves.
    Ce jour-là, vous pousserez des cris
à cause du roi que vous aurez choisi,
mais, ce jour-là, le Seigneur ne vous répondra pas ! »
    Le peuple refusa d’écouter Samuel et dit :
« Non ! il nous faut un roi !
    Nous serons, nous aussi, comme toutes les nations ;
notre roi nous gouvernera,
il marchera à notre tête et combattra avec nous. »
    Samuel écouta toutes les paroles du peuple
et les répéta aux oreilles du Seigneur.
    Et le Seigneur lui dit :
« Écoute-les, et qu’un roi règne sur eux ! »

 

            – Parole du Seigneur.

 

Et ici :

 

https://jesusaujourdhui.com/

 

 

 La prière :

 

"Prière pour l'Unité des Chrétiens

 

O Dieu du pardon, Père de miséricorde, libère-nous des souvenirs douloureux du passé, qui meurtrissent notre identité chrétienne commune. Guide-nous vers la réconciliation afin que, par la puissance de l'Esprit Saint, nous puissions vaincre la haine avec l'amour, la colère avec la gentillesse, et la méfiance avec la confiance. Fais que, éclairés par ta Parole, nous puissions marcher sur ton sentier. Fais que nos églises puissent espérer et désirer l'unité pour laquelle ton Fils a prié à la veille de sa Passion. Enseigne-nous à avoir confiance en toi. Rends-nous d'authentiques disciples de ton Fils. Donne-nous la force d'établir des relations de compassion, de solidarité et d'harmonie. Dans notre recherche sincère de ta vérité, purifie nos jugements sur les autres. Donne-nous un esprit de générosité envers tous pendant que nous cheminons ensemble vers l'unité des chrétiens. Nous te le demandons au nom de ton Fils qui règne avec toi et avec l'Esprit Saint. Amen."

 

 

 

 

♣♣♣

 

L'écoute du plus grand que soi fait advenir plus grand que soi, qui vous embrasse dans son amour.

 

♣♣♣

 

J'ai l'occasion de consulter un énorme livre sur l'œuvre d'Andy Wahrol quand je me rends à la bibliothèque municipale.  Un dessinateur de talent mais qui travailla beaucoup pour la publicité, qui dit aimer l'argent très fort, se dit aussi lui-même non intelligent, enfin pas très pense-t-il. Quand il fait les choses en série, il reflète simplement son époque, il empile des boîtes de soupe, des images de stars de cinéma, ce sont des empilements et des choses répétées comme dans une usine le travail à la chaîne. Pour lui les grandes surfaces sont des musées. En même temps ce reflet questionne.

 

Ici, un photographe est fasciné quant à lui par le passage du train à vapeur au train au diésel.

 

Fascination des objets, de la fulgurance des progrès techniques, la haute technologie n'a pas encore tout envahi que déjà, c'est le vertige. Mais le photographe "stoppe la machine", stoppe le mouvement comme pour éclairer ce qui passe, ce qui se passe. Homme qui se croit au paradis mais est au cœur du tourment, de l'invasion du métal. L'homme peut-il perdre la tête face à la machine qui se substitue à lui ?

 

À propos du photographe :

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/archive/2015/04/09/winston-link-1914-2000-5600216.html