Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2016

Érudition

 

 

Trop d'érudition tue l'érudition. Ne cherchez pas quelle personne savante ou célèbre ou les deux à la fois a pensé cela, c'est moi  ce matin face à un article qui rend hommage à un artiste célèbre qui me suis dit cela.

 

Autre phrase matinale, de mon compagnon celle-ci : "ce qui compte c'est ce qu'on est maintenant, pas ce qu'on était avant." ...  ce propos avait trait au physique ... mais bon, c'est costaud tout de même.

Le rapport avec le dessin ci-dessous ? (de moi, je l'ai fait il y a environ un an je crois). A priori aucun il me semble... peut-être que le dessin manque de référence savante à l'histoire... donc pas vraiment érudit, mais ce qui compte c'est ce qu'on est maintenant... du point de vue de l'attitude, cette fois.

Je sens chez vous une pointe de frustration tout à fait compréhensible, aussi, en voici de l'érudition avant que vous ne contempliez mon œuvre. Avec en premier cadeau du Daily Ray of Hope, cette pensée fleurant bon l'optimisme sacré, de Marcus Aurélius :

Very little is needed to make a happy life. It is all within yourself, in your way of thinking.

On a besoin de peu pour faire une vie heureuse, tout est en vous même, dans votre façon de penser.

 

J'ajouterai, à la lumière de mon expérience propre :  tout est dans la façon de prendre les choses, avec équanimité, tant que cela reste possible, sans trop d'adversité s'entend, à moins que d'être surhumain, ou saint, c'est-à-dire doté d'une foi infaillible.

 

En second, cette pensée du poète T. S Éliot :

 

If you aren't in over your head, how do you know how tall  you are ?

 

Sur le coup j'avais traduit par un superbe contre sens : Si vous n'êtes pas dedans, la tête au-dessus, comment pouvez-vous savoir combien vous êtes grand ?

Mais plus vraisemblablement il faut traduire : Si vous n'êtes pas dedans par-dessus la tête, etc.

Autrement dit, c'est à l'épreuve que l'homme se mesure.

 

  retouralanature0001.jpg

Les commentaires sont fermés.