Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2013

Le langage des signes

"Ce glissement de sens se manifeste par l'augmentation du nombre de testaments de vie et par l'utilisation croissante d'expressions comme «le droit de mourir» et «le droit de ne pas souffrir».

 

 

Thus, there was a new emphasis on the quality of life, as well as a shift from viewing euthanasia as a social reform measure to one of personal choice, reflected in the increasing number of living wills, and a growing use of the phrases "right to die" or the "right not to suffer."

 

Intéressante trouvaille dans Linguee, qui porte à réfléchir. Glisser sur les mots comme sur des peaux de bananes  par mégarde ça peut arriver, mais parfois on peut craindre du tombeur qu'il l'ait fait exprès. Les mots abusés, passer d'un signe à l'autre sans parachute, ça peut faire mal.  

 

09:01 Publié dans Note, Tartine | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.