Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2019

La phrase ♣♣♣ Les guêpes ♣♣♣ "Comme Moïse devant le buisson ardent"

 

 

L'entreprise était un subterfuge pour voler l'argent des clients.
 
 
 The business was a sham to steal money from clients.
 
 
Lu ce matin dans linguee
 
 
♣♣♣
 
Cela est devenu une routine : de cinq heures du matin, jusqu'au lever du jour, si l'on ouvre la fenêtre côté patio, une dizaine à une quinzaine de guêpes entrent "faire la danse" autour de l'ampoule du plafond avant de mourir (car je les retrouve par terre et n'ai plus qu'à sortir la balayette pour les évacuer dehors, pas l'aspirateur car j'ai noté que une ou deux remuent encore faiblement souvent.)
 
Parfois je pense que ça y est, le nid n'existe plus, étant donné la fraîcheur qui est revenue la nuit, ainsi que la pluie, et que de ce fait, je peux ouvrir la fenêtre. Comme ce matin, où je suis allée au fond du patio pour y chercher un sèche linge. Quand je suis rentrée, une dizaine de guêpes dansaient leur danse mortuaire, et non pas meurtrière.
 
En plus de vingt ans que nous sommes ici, nous n'avons vu ce phénomène que cette année.
 
Par ailleurs, quand je suis passée près du laurier, j'ai senti une piqûre au pouce. Cela darde encore légèrement, mais ça va. Je pense qu'il s'agissait d'une araignée. Dans la pénombre je n'ai pas pu me rendre compte du genre d'insecte que je venais de déranger.
 
La maison a un univers pour l'arrière : celui de la nature, qui bruisse d'insectes divers notamment, et a un univers tout autre sur le devant : celui de la rue. Laquelle vient d'être remplie de gravillons sur un kilomètre, presque. Du coup les voitures les projettent sur le trottoir quand elles passent. Ce matin, j'ai accompagné mon ami sur quelques mètres. Nous avons vu une jeune fille tenant en laisse deux chiens. Je lui ai dit que ça ne devait pas être marrant pour les chiens ces petits graviers (anguleux). Ils doivent entrer dans les coussinets. La jeune fille pense que les automobilistes jouent à projeter des graviers. Mais non, c'est un phénomène qui se produit sans l'intervention intentionnelle des conducteurs.
J'ai laissé mon ami continuer sa route vers la gare (il tient beaucoup à faire cette marche matinale), et je me suis rendue au garage pour y prendre le balai (style balai de sorcière). J'ai balayé le trottoir sur une grande portion, qui dépassait largement la maison. Pour les chiens. J'ai caressé la tête du gros chien. Il était d'une douceur communicative ! quelle merveille ce genre d'animaux !
 
C'est après cela que je suis allée dans le patio recevoir ma piqûre de rappel.
 
♣♣♣
 
Vidéo où l'on entend des chants superbes, et où différentes personnes nous expliquent certaines choses du "réalisme de la nature transfigurée".
 
 

10:45 Publié dans La phrase, Note | Lien permanent | Commentaires (0)

18/09/2019

La phrase du jour ♣♣♣ Il leur sera enlevé...

 

The material was part of the corrugated material which made up the roof of the old function hall.

 

Le matériau faisait partie de la matière ondulée qui constituait le toit de l'ancienne salle des fêtes.

 

J'ai lu cette phrase dans Lexilogos, devenu costaud en versification. Et qui met les textes en audio.

 

♣♣♣

 

Extrait de la méditation du jour avec les  Carmes :

 

"Mais ces noces fêtent un étrange époux, présent pour la foi et absent pour les yeux, et le banquet rassemble ceux qui gardent faim et soif, selon la parole de Jésus à propos de ses disciples, une de ces paroles sans fond qui restent pour nous la charte du voyage :

 

"les gens de la noce ne vont pas jeûner alors que l'Époux est avec eux ; mais un jour viendra où l'Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront"."

 

Lu sur Hozana ce matin dans La méditation des Carmes.

 

Il l'a repris auprès de lui en attendant que les hommes mûrissent. Je comprends ce "Il leur sera enlevé" de cette façon. "Il"(l'a repris), désigne Dieu,  "l'" désigne le fils. Nous serions pour l'instant dans un monde en suspens, de jeûne, donc d'affliction. À nous de nous relier à Lui, qui n'est plus au même niveau que nous du point de vue de l'incarnation, et de tenir bon dans l'épreuve de sa relative absence.

À soi de faire ce geste de prière pour le rejoindre en pensée car sans lui, rien n'a de sens, tout est dérisoire.   Le jeûne serait alors pour qui ne parvient pas à se mettre en état de prière. Car dès que l'on peut se recueillir, en fait, on est en paix. Comme si déjà pouvoir prier c'est être pardonné.

 

L'état de prière conduit à ne détester personne. Mon pêché ou erreur à moi, c'est d'être en état de détestation facilement si je ne fais pas attention : une difficulté d'aimer parce que telle ou telle chose me choque. Se retrouver dans cet état peut aller vite : il suffit d'écouter les infos et la détestation guette. "Garde-moi en amour, Dieu tout puissant...." il suffit de dire cela en le pensant de tout cœur. Le calme revient, on peut penser à son ennemi sans détestation. 

09:10 Publié dans La phrase | Lien permanent | Commentaires (0)

22/08/2019

La phrase ♣♣♣ les alter ego en littérature

After carrying out this necessary exercise in the case of data relating to the past the Commission took steps to make all the data more reliable in future.
 
 
 La fonction de "to", avec cette phrase lue dans Linguee ; "to" utilisé comme dans :
 
"The present is the key to the past",  pensée de Archibald Geikie
 
je reviens à la première phrase :
 
Après avoir fait cet exercice nécessaire sur les données du passé, la Commission a pris des mesures pour rendre toutes ces données plus fiables à l'avenir.
 
 Commentaire : de quel exercice s'agit-il ? Si je me réfère, par le jeu du hasard, à la pensée de Geikie, je suis encline à imaginer qu'il pourrait s'agir d'un exercice pour atteindre l'objectivité, parfois reliée à la sincérité, à l'honnêteté aussi. Exercice mis en application avec cette donnée du passé : "honnêtement, je dois reconnaître qu'à l'époque, j'étais ignorante d'un quelconque contrat social, Rousseau n'avait trouvé aucun écho en moi, il était resté "lettre morte",  une certaine forme d'hédonisme, plus naturel, trouvait alors plutôt écho en moi." Cette réflexion/donnée du passé est de mon cru.
Ensuite on nous parle de Commission, c'est comme une institution, donc le hasard s'arrête là, entre les deux phrases, plus de concordance possible. 
 
♣♣♣
 
As we are reminded in the lines of one of Fernando Pessoa's heteronyms: 'The moon shines with equal brilliance on the sea and ponds, because it is sufficiently high'.
 
Comme nous le rappellent ces vers d'un des hétéronymes de Fernando Pessoa: "La lune brille tout autant sur la petite flaque que sur la mer immense, parce qu'elle est assez haute. (Linguee)
 
j'aurais traduit "suffisamment haute", parce que plus explicite.
 
Qu'a voulu dire Pessoa ?
 
M'est avis que la petite flaque de pluie vient du ciel, comme la mer... la flaque s'est juste un peu désolidarisée de la mer, mais pourrait y retourner  ou pas, transformée en nuage après être remontée au ciel, nuage qui dirait "j'y retourne ou pas... je joue à la vague ou à la flaque ? Et au ciel, les mers se rejoignent et se recomposent, envahissent ou gardent des distances respectueuses avec la terre ferme. Quelles forces entrent en jeu dans la recomposition des données ?
 
Au fait, à propos de "données", et si, dans le passé les données changeaient à mesure d'une prise de conscience.
 
Par exemple avec la donnée  : ma grand-mère se comportait en bourreau à mon égard.
 
Perception autre de la grand-mère avec prise de conscience de sa détresse existentielle, face à moi, qui représentait pour elle l'autre, à cause du physique nordique.
 
Réponse : non.
 
Donc, en ce qui concerne le passé : les données sont les données. Il faut avoir la lucidité de les reconnaître.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

11:45 Publié dans La phrase | Lien permanent | Commentaires (0)